J’ai découvert Danny Garfield avec son jeu Concursion. Ce que j’aime beaucoup dans Concursion, c’est la manière dont 5 mondes, 5 manières différentes de jouer sont enchevêtrés. J’ai eu l’occasion de pouvoir poser quelques questions à Danny Garfield, voici ses réponses.

Graal : Votre plus grande réussite dans Concursion est d’avoir réussi à mélanger parfaitement cinq genres différents de jeux. Comment avez-vous fait pour choisir ces cinq styles parmi la multitude de disponible ?

Danny Garfield : Ca n’a pas été un choix facile. Je suis un très grand joueur avec une liste régulièrement renouvelée de jeux à jouer. Il y avait beaucoup de styles différents que je voulais mettre.

Ce qui a donné comme résultat, à la fin, de choisir des styles de jeux s’harmonisant parfaitement ensemble, sans une pause dans l’action. Dans mon coeur, au fond, je savais vouloir avoir avec Concursion un jeu en 2D rapide, difficile et avec un contrôle précis. Je considère que c’est un jeu de plateformes. Ce qui signifie que tout doit être fait pour que les propriétés physiques restent intéressantes (et exploitables). Un jetpack permet de faire un super grand saut. Inversement, un vaisseau spatial privé de moteurs est une proie facile pour la gravité.

Inversement, je suis un grand fan de Street Fighter et des jeux de combats en général. Il n’y avait pour moi aucune manière rapide pour enchaîner les élements de manière fluide entre un jeu de plateformes avec un but et le style de un-à-un sur un même écran.

Ceci étant dit, on découvre plus de styles quand les combats avec les chefs le permettent.

Graal : Quels jeux avez-vous joué quand vous étiez jeune ? Ont ils eu une influence sur Concursion ?

Danny Garfield : J’ai grandi avec une NES (toujours branchée !), donc les jeux de cette console sont probablement mes plus grandes influences. Je pense que Super Mario World pour SNES est un des meilleurs jeux de tous les temps. J’adore tous les jeux de Mega-Man et je joue encore régulièrement à Super Dodge Ball. Gradius reste mon jeu de shoot-em-up préféré et Final Fantasy a certainement eu une influence sur la mise en forme. J’ai du abandonner Final Fantasy 11 et laisser sa gloire me voler ma vie.

Mais, je voudrais rajouter qu’en plus de tout cet héritage évident, des jeux plus récents ont eu aussi sur moi une influence évidente. Beaucoup de nouveaux jeux indépendants (il est impossible d’ignorer Super Meat Boy) ont une influence sur le contrôle précis que j’ai mis en place dans Concursion. Je voulais vraiment un système où lorsque vous imaginiez un déplacement, il est à peu près possible de le faire.

Graal : Pensez-vous qu’il soit possible de réaliser un Concursion 2 ? Si c’est le cas, qu’est-ce que vous aimeriez ajouter que vous n’avez pas pu mettre dans le premier ?

Danny Garfield : Je suis partagé. Depuis des années, j’ai un petit carnet où je note mes idées de jeux. Je pense que la plupart d’entre eux sont assez originaux et, d’une certaine manière, j’aimerai avoir l’occasion de travailler dessus.

Mais travailler sur Concursion m’a apporté énormément de plaisirs. Avec aussi peu de temps dans la journée, il y a certainement des choses que j’aurais aimé ajouter.

Tout d’abord, j’adore nos combats contre les chefs car c’est l’occasion d’explorer des genres nouveaux que l’on ne trouve pas ailleurs. Nous avions une tonne d’idées que nous avons pas pu ajouter. Comment un jeu de course automobile ou de kart aurait rendu dans Concursion ? Comment auriez vous battu le pilote ? Et puis il y a aussi le football, un RTS ou un shoot-em-up comme Contra ?

Ensuite, nous creusons vraiment dans ce qui se passe si deux jeux différents se croisent en des points intéressants. Nous cherchons à voir ce qui arrive si le héros et les ennemis changent en passant à travers ces frontières, et même si les ennemis ne changent pas. Une chose pour lequel nous pouvons être sûr, c’est ce qui arrivera si le héros ne change pas et s’immerge complètement dans un autre monde. Comment pourra-t-il venant d’un jeu de plateformes évoluer dans le vide spatial sans jetpack ? Comment pourra-t-il combattre un ninja sans épée ? C’est quelque chose sur lequel nous avons travaillé mais c’est un sujet suffisamment large pour créer un jeu supplémentaire.

Graal : Hier, c’était la gloire pour les jeux indépendants. Aujourd’hui, la situation est beaucoup plus difficile. Et demain, quel avenir voyez-vous pour les jeux indépendants ?

Danny Garfield : C’est vraiment difficile de gagner du terrain, c’est pas vrai ? Honnêtement, la partie la plus étrange est qu’on ne sait même pas où commencer. Utilisez-vous les médias sociaux pour supporter votre site web ? Que se passe t-il si personne ne suit vos médias sociaux ? Est-ce que vous utilisez … Twitter, Instagram, Vine avec votre compte Facebook ?

Cela étant dit, nous sommes dans un âge d’or pour trouver les moyens de publier et distribuer son jeu. Il n’y a jamais eu des canaux aussi fiables, aussi désireux de donner sa chance à une nouvelle personne. Il y a différentes solutions pour distribuer un jeu (compilations, sorties en avance, Kickstarter, etc). C’est passionnant et intimidant à la fois. C’est ce qui permet aux développeurs indépendants de gérer le tout.

Je pense que cela va prendre de l’importance dans l’avenir. De la même manière, les mobiles arrivent comme un nouveau paradigme sans mettre en péril ce qui était là avant, les jeux indépendants semblent créer une nouvelle niche pour eux-mêmes en parallèle avec les jeux Triple A. Ce n’est pas seulement pour le matériel, mais aussi au niveau du portefeuille et du coeur des gens. De la même manière que la lecture (de comics pour moi) ne met pas en péril le temps de jeu. Je n’ai jamais eu la sensation que les jeux indépendants vivaient dans le même monde que les jeux AAA. Ils apportent quelque chose de différent, plus expérimental et plus audacieux. Il y a de la place pour de nouvelles idées à tester, à abandonner ou à naître. Cette expérience, cette nouvelle façon de jouer a une valeur intrinsèque, je pense.

Je pense vraiment qu’il y a de la place pour que cette vision se développe.

Graal : Merci pour vos réponses.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]