Après avoir découvert Supreme League of Patriots, j’ai eu la possibilité de réaliser un interview de Phil Ings (du studio No Bull Intentions), un anglais bien sympathique qui est responsable de ce jeu se déroulant dans le monde des super-héros.

Graal : Quand je vois Le Patriote Pourpre (The Purple Patriot, en anglais) je pense à Hit-Girl (voir Kick Ass), mais je pense que c’est surtout du à la couleur de leurs costumes ! A quel super-héros ou super-vilains avez-vous pensé quand vous avez créé Le Patriote Pourpre.

Phil Ings : Le Patriote Pourpre est l’idée de ce que je me fais d’un super-héros dont la principale motivation est le patriotisme. Je me suis inspiré de personnages comme Captain America de Marvel et DC Oncle Sam. Très vite, je savais comment il devait être à savoir brutal mais maladroit et très fort pour le haut de son corps comme « The Tick » (La Tique) de Ben Edlund. Le Patriote Pourpre a vraiment un caractère désagréable, cependant, il était nécessaire qu’il n’ait pas l’air trop héroïque. Il avait besoin d’un défaut évident, visuellement parlant. Il avait besoin de quelque chose dont il serait conscient lui-même. C’est donc là où j’ai eu l’idée de la décolorisation de son costume lors du passage en machine à laver, passant son style patriotique en quelque chose de plutôt ridicule et embarrassant pour lui.

Hit-Girl n’ai pas vraiment quelqu’un à qui je pense quand je parle Du Patriote Pourpre, mais s’ils partagent une vision nihiliste de la vie. Hit-Girl serait plutôt du genre à botter le cul Du Patriote Pourpre !

 

Graal : Quels ont été vos inspirations (films, jeux) pour Supreme League of Patriots?

Phil Ings : Je suis entré dans le monde des jeux d’aventure au début des années 1990. Je me rappelle acheter The Secret of Monkey Island dans une foire informatique à Londres, et jouer toute la nuit jusqu’à ce que j’arrive à la fin du jeu. J’ai adoré tous les jeux d’aventures de LucasArts et de Sierra en ligne de cette époque. Tim Schafer et Ron Gilbert ont eu une énorme influence sur ma passion pour les jeux d’aventure, cela m’a encouragé à croire que je pouvais avoir une carrière à créer des mondes fous et des personnages. Day of the Tentacle est toujours mon jeu d’aventure préféré.

Je pense aussi qu’il est important de s’inspirer d’aautres choses que les jeux vidéo, et beaucoup de mes héros sont soit des comédiens ou des écrivains. Mes scripts ont tendance à avoir beaucoup de dialogue vif et plaisanteries entre les personnages principaux. Joss Whedon et Quentin Tarantino sont pour moi les maîtres des plaisanteries spirituelles, et bien que je n’aurai jamais leur niveau, je me plaît à essayer. La satire a une place importante dans la « Supreme League of Patriots », et je me suis très inspirée des personnes comme Bill Maher, Stephen Colbert et Jon Stewart. Ils m’ont convaincu que la meilleure façon d’attaquer le fanatisme et l’ignorance n’est pas de discuter avec, mais de les ridiculiser.

 

Graal : Aujourd’hui, les super-héros sont omniprésents dans nos loisirs (jeux, films, séries télévisées et bien sûr comics et bds). Pensez-vous qu’ils sont un élément important de notre culture maintenant ?

Phil Ings : Les super-héros sont absolument partout pour le moment. Je pense qu’ils représentent une stabilité et une familiarité qui sont très réconfortantes pour nous. Nos médias sont constamment à nous pousser à la peur et à la panique avec les terroristes, les immigrants et nos propres gouvernements qui conspirent contre nous, mais les choses ne semblent pas tout à fait si mauvaises si Batman ou Iron Man sont là pour nous protéger. Historiquement, nous avons toujours eu des héros populaires, comme le roi Arthur ou Robin des Bois, mais ces personnages sont âgés et sont devenus moins efficaces. Les super-héros sont intemporels – ils n’ont pas vraiment changé depuis L’Âge D’Or de la bande dessinée, dans les années 1930 et 40. C’est pourquoi je suis intéressé de changer l’idée que les super-héros sont toujours là pour nous protéger. Avec Le Patriote Pourpre, j’explore ce que ce serait d’avoir un super-héros qui est seulement intéressé de protéger les personnes dont les convictions politiques et les choix sociaux sont ceux avec lequel il est d’accord.

 

Graal : Rendre le jeu disponible pour tout le monde sur chaque OS (Windows, Mac et Linux) et sur iPad est une très bonne idée. Pensez-vous mettre le jeu sur Android, aussi ? Le traduirez-vous en d’autres langues ?

Phil Ings : Je crois beaucoup que c’est important de rendre son jeu disponible sur le plus de plateformes possibles. Mac et Linux sont une partie importante du marché des jeux sur PC de nos jours, et c’est relativement faciles à aller dessus. La majeure partie de mon expérience en tant que programmeur sur mobile est sur ​​iOS, c’est pourquoi l’iPad sera la première plate-forme mobile. Android est un de mes objectifs – comme la Playstation Vita – mais j’essaye de me limiter et de ne pas faire trop de choses à la fois. En échelonnant la sortie du jeu sur les différentes plateformes, je suis sûr que chaque version est correctement testée et a le meilleur support après-vente possible. Je ne tiens pas à me précipiter et corriger plus tard. Ce n’est pas ma façon de faire les choses.

Je suis très désireux de traduire le jeu dans d’autres langues. Les jeux d’aventure ont un énorme succès en France, en Allemagne et en Russie. Ces trois langues sont donc prioritaires pour moi. L’espagnol, l’italien et le portugais sont aussi parmi mes principaux objectifs. Encore une fois, il est important de faire en sorte que les choses soit faites correctement. Avec un jeu où l’humour est l’élément principal, vous pouvez perdre énormément avec une mauvaise traduction. Je veux m’assurer que lorsque nous ferons traduire le jeu, il ait une traduction de première classe pour que les joueurs en profitent autant que dans l’original. Etant un petit développeur indépendant, il y a beaucoup de pressions au niveau du temps et donc de l’argent. Je ne peux pas vous assurer que nous serons en mesure d’obtenir des traductions du jeu pour la sortie ou plus tard dans une mise à jour gratuite.

 

Graal : Merci beaucoup pour avoir répondu à mes questions.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]