Sacred 3 - cover

Sacred 3 est un jeu de combat de type hack and slash développé par le studio allemand Keen Games et publié par Deep Silver.

Sacred 3 fait parti de la saga Sacred et est la suite du jeu Sacred Citadel. Pour rappel, c’est un nouveau studio qui a pris en charge le développement de ce quatrième épisode.

Je tiens à préciser que c’est le premier jeu de la série Sacred auquel je joue. Ce texte n’est donc pas écrit en fonction de souvenirs d’anciennes parties.

Pour résumer l’histoire, les Séraphins sont les gardiens légendaires du « Coeur d’Ancaria » et ont depuis des siècles réussi à préserver la paix dans le Royaume. Malheureusement, ils sont oubliés de tous et ne sont plus qu’une légende.

Lord Zane, le dirigeant de l’Empire Ashen, s’est allié avec les démons après avoir ouvert un portal vers les mondes sous-terrains.

La résistance s’organise et vous allez devoir prouver votre valeur pour protéger le « Coeur d’Ancaria » du mal et de Lord Zane.

Sacred 3

Le jeu peut enfin commencer.

Pour commencer, vous choisissez votre personnage :

  • Marak, le guerrier Safiri – un noir taillé comme une armoire à glace avec un marteau de combat
  • Vajra, l’archer Khukuri – un asiatique avec un petit air Mongol maniant l’arc comme pas deux
  • Alithéa, la lancière Ancarienne – une femme faisant partie de la résistance Ancarienne qui sait se servir de sa lance
  • Claire, la Séraphine – un séraphin est un ange, dans Sacred, ces êtres ailés sont les anges-gardiens d’Ancaria

Si vous avez pris une extension, vous avez accès à Kython le Malakhim, qui est un sorcier.

Chacun de ces personnages à ses propres compétences que vous ferrez évoluer en progressant dans les niveaux, de même chacun d’entre eux a ses propres armes.

Sacred 3 - screenshot

Il me semble important de préciser que l’on peut jouer seul, sans aucun problème, à Sacred 3 car la difficulté s’adapte. Par contre, c’est beaucoup plus intéressant de jouer à plusieurs (jusqu’à 4 en même temps). Alors, si vous avez des copains et copines qui ont Sacred 3, pensez à organiser des séances de jeu ensemble.

Le jeu est simple, c’est un jeu de combat de type hack and slash.

Vous avez d’un côté un parcours à suivre. Ce parcours est divisé en plusieurs sections. Quand vous passez dans une nouvelle section, vous ne pouvez plus revenir en arrière, c’est bloqué. De l’autre côté, il s’agit de combattre, combattre et encore combattre. Pour cela, vous utilisez vos différents coups (spéciaux ou non), vous évitez de vous faire blesser et vous remplissez les objectifs donnés.

Par contre, tout au long du jeu (enfin, dans ce que j’ai pu jouer), vous êtes accompagné d’une personne (une jeune fille) qui vous donne des conseils, vous rappelle les choses à faire et meuble pour éviter que l’on entende uniquement que des coups d’épées. Et bien, c’est tout simplement rasant. Sa jeunesse (14/15 ans) est censée la rendre insouciante et un peu stupide sur les bords, vous aurez donc le droit continuellement à ses commentaires et traits d’humour ultra lourds.

Ce qui m’a émerveillé dans le jeu, c’est la cinématique d’introduction. C’est celle que vous avez en vidéo ci-dessous et elle est gigantesque. J’aurais bien aimé des scènes au sein du jeu reprenant la qualité de cette cinématique.

Globalement, ce jeu est très bien. Il s’adresse à un public de joueurs spécifiques, les amateurs de jeux de combat de type hack and slash. Si vous vous reconnaissez dans ce profil, achetez Sacred 3 ! Si comme moi vous avez joué à aucun jeu de la saga Sacred, je vous assure, ça ne pose pas de problèmes et vous vous amuserez tout autant.

Sacred 3 est sorti tout début août 2014 sur consoles et Microsoft Windows.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]