The Old City Leviathan - niveaux

The Old City: Leviathan est un jeu d’exploration à la première personne développé et publié par le studio PostMod Softworks.

J’ai eu l’occasion de tester The Old City: Leviathan avant sa sortie. C’est un jeu à la première personne. Le jeu est une histoire qu’il vous faut vivre. L’ambiance globale est très post-apocalyptique.

Vous jouez un individu réfugié dans un immeuble. Je suppose qu’il a du subir un quelconque traumatisme car nous ignorons tout sur lui, ce qu’il est et ce qu’il était. Vous allez devoir dans un premier temps découvrir le bâtiment dans lequel vous vous trouvez et ensuite votre environnement. Le jeu est composé de 11 niveaux.

Le personnage parle tout seul. Il émet des réflexions sur ce qu’il voit, sur ce qu’il ressent. Ses réflexions sont l’histoire du jeu. Vous allez devoir les reconstituer et plus vous avancerez dans le jeu, plus vous comprendrez les tenants et les aboutissants de votre personnage ainsi que du jeu.

The Old City Leviathan - cadavre

Lorsque vous ouvrez les yeux pour la première fois, vous êtes dans une pièce en ruine. Qui êtes-vous ? Que faites-vous là ? Pourquoi vous êtes vivant ?

Votre personnage va partager avec vous toutes ses impressions tout le long de votre exploration. Vous découvrirez beaucoup de messages sur les murs et sur des documents mais aussi à travers des souvenirs qui vous reviennent.

Derrière certaines portes, vous trouverez des réponses mais surtout encore plus de questions.

Le pire, c’est quand vous apercevrez que des portes disparaissent, que des messages apparaissent ainsi que des cadavres (mais qui sont-ils d’ailleurs) qui n’étaient pas là lors d’un précédent passage.

En jouant à ce jeu, je me suis posé la question sur les limites de la réalité, du rêve mais aussi des cauchemars. Après tout, peut être que votre personnage ne vit-il pas toute cette histoire mais qu’il la rêve uniquement !?

The Old City Leviathan - niveau suivant

Que ce soit au niveau du graphisme, de la musique, des objets, de la programmation, il n’y a rien à redire, tout est parfait dans The Old City: Leviathan.

Par contre, le jeu est clairement destiné à un public de langue anglaise. Le clavier pour le déplacement du personnage correspond à un clavier anglais (avec aucun moyen de le redéfinir donc tant pis pour le reste de la planète). L’histoire racontée (qui est tout de même la clé de ce jeu) ainsi que les textes écrits que vous croiserez partout sont aussi en anglais. Donc définitivement, il faut maîtriser l’anglais et avoir un ordinateur avec un clavier anglais.

Mes autres reproches sont l’absence d’explications sur les possibilités du jeu (par exemple, la touche pour sauter est la barre ESPACE, celle pour ouvrir les portes ou interagir sur des objets est le petit ENTER du clavier numérique (évitez de jouer sur un ordinateur portable qui n’a pas de clavier numérique)) ainsi que l’absence de bruitage. J’aurais aimé entendre le personnage marcher à travers les pièces.

L’ambiance du jeu est lourde, pesante, effrayante par certains points et la musique n’arrange pas les choses. Derrière chaque porte, je m’attendais à trouver une surenchère dans l’horreur, ce qui n’était pas le cas. Le jeu a réussi à rester continuellement aux limites de l’horreur et ça, c’est fort !

Si l’anglais n’est pas pour vous un problème, si vous aimez les jeux d’aventure d’ambiance post-apocalyptique qui racontent une histoire, vous allez aimer The Old City: Leviathan et franchement, je vous le conseille. Ce jeu est une merveille !

The Old City: Leviathan est attendu début décembre 2014 sur Steam.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]