Randal's Monday - poster

Randal’s Monday est un jeu d’aventure de type point & click développé par le studio espagnol Nexus Game Studios et publié par Daedalic Entertainement.

Randal’s Monday est un jeu fait pour les geeks. On y retrouve, toutes les minutes, des références à des livres, à des séries ou des films qui font ce que les geeks sont.

A noter que le héros, Randal, est doublé par l’acteur qui jouait Randal dans le film Clerks, Jeff Anderson. Jay et Silent Bob interprètent eux-même leur propre personnage.

Randal's Monday - Randal Matt Sally

Le héros du jeu est Randal Hicks (celui sur la gauche), c’est un sociopathe doublé d’un kleptomane. Son meilleur ami et son souffre douleur, c’est Matt Griffin (celui sur la droite), il va épouser Sally Thompson (à droite aussi).

Randal est une personne très égoïste. Il aime bien Matt dans la mesure où celui-ci accepte toujours de le suivre dans ses délires. Avec le mariage de Matt et Sally, les choses risquent de changer entre les deux potes.

Matt a trouvé l’anneau qu’il va offrir à Sally pour leur mariage. Cet anneau unique a quelquechose de maléfique mais Matt l’a obtenu contre des doritos auprès d’un clochard. La référence au Seigneur des Anneaux est très forte et on entend presque Golum appeler son précieux.

C’est dimanche soir et Randal et Matt fêtent ensemble le mariage prochain de Matt. Matt est d’ailleurs accompagné de Sally. Ils boivent énormément.

Après avoir vomi à l’extérieur du pub toutes les bières qu’il a bu, Matt perd son portefeuille où se trouve rangé l’anneau. Randal le ramasse et garde le portefeuille avec lui.

Randal's Monday - anneau

Lundi, Randal arrive en retard au travail. Son propriétaire s’est plein qu’il est en retard de trois mois pour le loyer de son appartement. Son employeur le vire. Randal vend au mont-de-piété la bague de Matt. Il obtient une belle somme. Appelé chez Matt par Sally, il découvre que Matt s’est suicidé dans son four. Il s’est autocuit et tous les organes internes ont explosé. Une lettre de Matt posée sur le frigo parle de Randal. Il est un suspect.

Le lendemain, on est lundi. Randal va chez Matt se disant qu’il a abusé de la boisson hier soir. Il découvre que Matt s’est suicidé en passant ses membres les uns après les autres au hachoir électrique. Une lettre laissé sur le frigo accuse Randal d’être responsable de l’action de Matt.

Randal découvre la malédiction de la bague. Il est condamné à revivre éternellement ce lundi. Toutes les actions qu’il entreprend un lundi sont répercuté le lundi suivant, même si la personne en face les a oublié. Par exemple, il a vendu la bague de Matt au mont de piété, il a gagné plein d’argent. Le lundi suivant, il a toujours l’argent mais la personne du mont de piété ne se rappelle plus de lui ni de la bague vendue.

Randal's Monday - mort de Matt

Franchement, ce jeu est une merveille. Il y a longtemps que je n’ai pas vu un jeu d’aventure de style point & click aussi passionnant.

J’adore toutes les références à des films, jeux, séries qui ont bercé mon enfance (Seigneur des Anneaux, Star Wars, Orange Mécanique, Halflife, Portail, etc).

Ce que j’apprécie énormément, c’est la traduction du jeu en français. Bon, les conversations sont en anglais, mais ce n’est pas grave. Tout le texte est traduit et c’est le principal. Ca permet de comprendre le jeu et ses subtilités.

Une autre chose qui me plaît, c’est l’absence de mini-jeux qui entre-coupent l’histoire. Ca commence à me gonfler tous ces mini-jeux. Ce n’est pas utile ni nécessaire pour faire un bon jeu d’aventure. Randal’s Monday me fait penser aux jeux de Lucas Art, d’ailleurs les auteurs ne s’en cachent pas.

Un conseil, achetez ce jeu, vous ne le regretterez pas et si vous avez quelques dizaines d’années, vous aurez tout plein de frissons en jouant à ce jeu.

Randal’s Monday est sorti en novembre 2014 sur Steam.

[Total : 1    Moyenne : 1/5]