Deathtrap - cover

Deathtrap est un jeu de défense avec des tours développé et publié par le studio hongrois Neocore Games.

Deathtrap est un mélange de jeu de défense avec des tours, de jeu d’action et de jeu de rôle. L’ensemble se déroule dans un monde médiéval fantastique.

Je suppose que vous jouez les forces du bien et vous devez repousser les assauts des forces du mal.

Pour commencer, vous avez le choix entre trois personnages :

  • le mercenaire – qui est équivalent au guerrier
  • la sorcière – qui est une magicienne
  • le tireur d’élite – qui est habituellement un archer

A mon niveau, seul le mercenaire était accessible. Sous Windows, la sorcière est elle aussi jouable.

Votre personnage est un électron libre. Il se déplace où il veut sur la carte soit pour soutenir les tours dans la défense, soit en dernier rempart ou soit comme spectateur des combats.

Deathtrap - mercenaire

Le point fort de ce jeu, selon moi, c’est le côté évolué des trappes. Dans beaucoup de jeux de défense avec des tours, l’utilité des trappes est anecdotique, ici, elles sont très efficaces et font beaucoup de dégâts. Ma trappe préférée est celle de la bête sauvage. Un loup garou sort de la trappe et il s’attaque à tous les ennemis qui s’approchent de lui, même ceux qui ne sont pas à côté de lui.

Le côté jeu de rôle se trouve dans la gestion du personnage. Il trouve sur les chefs en fin de parcours ou dans les coffres des objets, des armes, des armures qui lui permettent d’améliorer ses compétences. Il peut aussi acheter des équipements et revendre ceux qui ne lui servent à rien. Votre personnage fait aussi des recherches pour découvrir de nouvelles tours et de nouvelles trappes.

Notons qu’à l’avenir, le jeu va proposer la possibilité de fabriquer (crafting, en anglais) des objets, ou peut-être améliorer ceux que l’on possède déjà.

J’ai essayé le jeu en mode solo et en mode multi-joueurs. Je vous rassure, le jeu est équilibré entre les deux. Vous n’avez pas autant d’ennemis en mode solo et vous possédez beaucoup plus de points pour débloquer des trappes et des tours.

Ce que j’aime bien dans le mode multijoueurs, c’est le fait de se partager les troupes d’ennemis qui attaquent. C’est aussi le fait que lorsqu’un joueur meurt sous les assauts ennemis, l’autre doit gérer l’ensemble le temps que le mort ressuscite.

Deathtrap

A noter que j’ai joué le jeu sur Mac. Autant la version Microsoft Windows est bien avancée et tout est quasiment fonctionnel, autant la version Mac est beaucoup plus en retard et avec des bugs. Toutes les prises écran ont été faite sous Mac aussi.

Quand je parle de Deathtrap, j’évoque alors Sanctum. C’est quasiment le même jeu avec un côté jeu de rôle plus poussé chez Deathtrap et surtout une aventure qui se déroule dans un mode médiéval-fantastique alors que Sanctum se passe dans un futur lointain, très lointain.

Le seul reproche que je peux faire à ce jeu (hormis les problèmes sous Mac qui seront résolus peu à peu, j’ai aucun doute dessus), c’est d’imposer l’emplacement des tours et le genre des tours que l’on peut utiliser, et la même chose pour les trappes. Par exemple, je ne peux pas mettre une ligne de 5 trappes avec des bêtes sauvages, si j’en met, c’est juste où le jeu et les auteurs l’ont décidé.

J’aime beaucoup les jeux de défense avec des tours et je dois dire que Deathtrap ne m’a pas déçu. C’est excellent jeu. Les auteurs sont des spécialistes du genre puisque ce sont eux qui sont derrière Les Aventures Incroyable de Van Helsing. On retrouve la même ambiance.

Si vous aimez ce style de jeu (les jeux de défense avec des tours) et que vous appréciez encore plus quand il y a des innovations originales et de qualité, alors, foncez, achetez et jouez à Deathtrap, c’est IMPOSSIBLE d’être déçu par ce jeu là !

Deathtrap est sorti en novembre 2014 sur Steam.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]