Freedom Fall

Freedom Fall est un jeu de plateformes développé et publié par le studio australien Stirfire Studios.

Freedom Fall raconte l’histoire d’un adolescent qui se trouve dans une prison un peu spéciale. Cette prison est une tour haute, très haute, très très très haute et qui est truffée de pièges tous plus mortels les uns que les autres.

Le monde où se déroule l’histoire est de type rétro-futuriste (steampunk, si vous préférez le terme anglais).

Pendant le sommeil du héros, la princesse est montée dans la prison. Pour je ne sais quelle raison, elle a décidé de l’aider à s’enfuir et tout au long du trajet qui mène vers la liberté, vous trouverez sur les murs des commentaires de la princesse, des pensées, des indices, tout ce qu’elle a envie d’exprimer.

Je sais, c’est un jeu. Mais quand même, je me pose plusieurs questions :

  • La première, c’est comment la princesse a pu monter jusqu’en haut ?
  • Ensuite, elle a écrit partout des mots, des messages, des pensées, des aides, mais comment fait-elle pour ne pas mourir avec tous les pièges ?
  • Enfin, que font les gardiens de la tour-prison ?

Durant votre descente, vous remarquerez de temps en temps des cubes rouges avec deux chandeliers sur le côté qui s’allument quand vous passez devant, c’est un point de sauvegarde.

Tout au long du jeu, il vous faudra sauter, glisser, esquiver, réagir pour éviter les pièges. Cela peut être des piques, les pales des ventilateurs, des trappes, etc. Ils sont tous aussi dangereux et votre mort vous ramènera automatiquement au dernier point de sauvegarde pour faire et refaire encore le passage où vous êtes mort.

Au cours de votre évasion, vous pourrez ramasser des objets qui vous aideront. Il y a, par exemple, la bombe qui vous permet de détruire les piques qui bloquent le chemin où sont trop dangereux. Attention, ces objets sont en nombre limités. Soyez sûr quand vous les utilisez que vous n’avez pas d’autres choix.

Je ne suis pas allé très loin dans le jeu (je suis une buse pour les jeux de plateformes) mais en regardant la vidéo, on peut découvrir qu’un moment où l’autre dans le jeu, notre jeune prisonnier va rencontrer la princesse. A priori, il sera possible de la jouer, elle aussi.

Globalement, le jeu est très bien réalisé dans tous les sens du terme. Esthétiquement, c’est aussi une réussite.

Il y a plusieurs niveaux de difficultés (heureusement) et avec le niveau simple, j’ai eu beaucoup de difficultés. Mais bon, je suis très mauvais dans ce style de jeu. Je préfère regarder une personne jouer à un bon jeu de plateformes.

Autant pour certains jeux je me prends à rêver d’une traduction en français, ici, je suis conscient que ce n’est pas possible. Avec tous les messages de la princesse sur les murs de la tour-prison, il faudrait redessiner quasiment tout le jeu.

La seule chose qui me ferrait plaisir, c’est la mise en place d’un niveau ultra-simple pour les joueurs qui ont deux mains gauches, là, j’aurais peut-être (le peut-être est important) un espoir de finir le jeu.

Si vous êtes à l’aise avec les jeux de plateformes ou si vous aimez ce style de jeu, tout simplement, sans hésiter, vous devez acheter Freedom Fall. Vous ne le regretterez pas. L’humour est omniprésent et l’esthétisme du jeu est un vrai régal.

Freedom Fall est sorti en janvier 2014 sur Steam.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]