Betrayer est un jeu d’exploration avec une pointe d’horreur développé et publié par Blackpowder Games.

Betrayer se déroule en 1604 dans le Nouveau Monde. Vous étiez le passager d’un navire en provenance d’Angleterre ayant pour destination une des colonies sur la côte de la Virginie. Pour une raison inconnue, votre navire fait naufrage alors que vous êtes carrément arrivé.

Vous vous réveillez sur le plage, seul, entouré de débris. Vous êtes le denier être vivant du navire.

Betrayer - alone

En vous enfonçant dans la forêt qui se dresse devant vous, vous arrivez à Fort Henry, un fort anglais (comme vous) vide de toute sa population.

Avant d’atteindre Fort Henry. Vous ferrez connaissance de la fille en rouge (de loin) et du marchand (qui vend et achète par des points de commerce sans discuter avec vous).

Vous ferrez aussi connaissance avec certains de vos ennemis, les conquistadors espagnols.

Heureusement pour vous, le marchand vous donne un vieil arc long et des flèches. Si vous tirez une flèche dans la tête d’un conquistador, on n’entend pas « headshot » mais le résultat est le même et le soldat s’écroule mort.

Vous trouverez au fur et à mesure de votre aventure d’autres armes comme un tomahawk, un pistolet à un coup, un mousquet (à un coup aussi), des bombes (mais je n’ai pas eu l’occasion de les essayer), etc. Notez que le pistolet et le mousquet nécessitent d’être rechargé après chaque coup.

Un point important, vous découvrirez vite l’importance d’être discret dans ce jeu, surtout quand il s’agit d’éliminer des ennemis. Soyez accroupis, promenez vous dans l’ombre, visez avec votre arc la tête de l’ennemi, faites les poches du cadavre puis passez au conquistador suivant.

Betrayer - map

Fort Henry correspond à la première partie de votre aventure.

Après avoir remis la cloche à sa place, vous allez pouvoir la sonner. Vous pourrez alors accéder à un monde parallèle où la première fois, il vous faudra déterrer un oeil, une oreille et une langue pour voir, entendre et parler dans ce monde. Vous rencontrerez dans ce monde des fantômes mais aussi des squelettes tout aussi agressifs que les conquistadors.

A Fort Henry, vous retrouverez aussi la fille en rouge et vous aurez l’occasion de discuter avec elle.

Les tonneaux remplis d’eau (que vous trouvez à Fort Henry mais aussi un peu partout) sont le moyen de vous soigner et de remplir votre gourde. A chaque fois que vous buvez à la gourde, vous récupérez des points de vie.

Le jeu débute par deux quêtes. La première vous est donné par un fantôme qui vous demande des nouvelles de sa femme et l’autre par la fille en rouge qui vous demande de retrouver sa soeur.

Sincèrement, ce jeu est une petite merveille. J’adore le graphisme et je trouve l’idée brillante de mettre Betrayer en noir & blanc avec juste du rouge qui ressort.

En faisant des réglages au niveau des couleurs, vous pouvez jouer dans un monde en couleur.

C’est un monde ouvert, vous pouvez donc aller où vous voulez dans le jeu, mais soyez logique si vous ne voulez pas mourir à la chaîne.

Ce qui m’a le plus plu, c’est le graphisme et la modélisation du décors comme des personnages. La fille en rouge est belle et les conquistadors sont malsains. Pour l’histoire, je ne suis pas allé assez loin pour pouvoir la juger. La musique accompagne très bien le jeu, mettez le son fort ou portez un casque !

Notez que le jeu est français.

Il y a deux petites choses que j’aimerais en plus dans Betrayer, c’est pouvoir redéfinir les touches et la sortie de versions Linux et Mac.

Bref, je vous conseille vivement ce jeu et encore plus si vous êtes à l’aise avec tout ce qui est jeu d’action.

Betrayer est sorti sur Steam en mars 2014.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]