Space Colony Steam Edition

Space Colony: Steam Edition est un jeu de simulation spatiale et de gestion de station spatiale développé et publié par le studio anglais Firefly Studios.

Space Colony: Steam Edition vous permet de gérer une colonie dans les zones les plus reculées de l’espace.

Payé par la méga-corporation Blackwater Industries, vous bénéficiez des avantages d’une très très grande société (technologies avancées, facilités de recrutement, etc) mais vous en avez aussi les inconvénients (côté inhumain d’une immense structure, etc).

Blackwater Industries vous donne des objectifs à remplir, vous envoie régulièrement de nouveaux colons, … et vous, vous devez tout faire pour que ça se passe bien dans la colonie. Il faut gagner de l’argent (pour ne pas être déficitaire), il faut se défendre contre les indigènes extra-terrestres (massacrez-les avant de vous faire pulvériser), il faut développer votre base (les éléments d’hygiène, de loisir, de culture, de stockage, de défense, …) et le plus important, il faut gérer le moral des habitants de la station.

Votre premier colon est « une » colon et elle s’appelle Venus Jones. Venus vient des Etats-Unis. Elle est rousse, pas désagréable, bavarde et le plus intéressant (pour vous en tant que joueur) elle possède de nombreuses compétences que vous pouvez utiliser dans la base ou à l’extérieur.

Petit à petit, d’autres colons vont suivre ainsi que de nouvelles missions qui vous amèneront à développer votre base en l’améliorant mais aussi à explorer la planète et l’exploiter.

Space Colony Steam Edition - terrain

Il y a plusieurs modes de jeu :

  • Les aventures de Venus Jones – suivez Venus et ses amis colons dans les missions que leur assigne Blackwater Industries
  • Le mode galaxie – il vous permet de choisir votre histoire comme lancer du tourisme spatial ou partir à la chasse aux extra-terrestres
  • Le mode libre – vous faites ce que vous voulez comme vous voulez
  • Les scénarios – jouez les scénarios disponibles avec le jeu ou ceux créés par d’autres joueurs

Le moral, je reviens dessus car c’est un point important du jeu.

Il est primordial de tenir compte du moral de vos colons. Ils ont des besoins primaires (ça peut être personnel comme la faim ou plus global comme la propreté de la station) qu’il faut satisfaire. Normalement, ils gèrent cela par eux-mêmes mais, des fois, ils sont tellement occupés qu’ils oublient soit de prendre une douche, soit de dormir, soit de recharger les batteries de la station, etc.

Une autre chose importante dans leur moral qu’il ne faut pas ignorer, ce sont les relations entre les différents personnages. Si vous oubliez, la rancoeur peut s’installer et cela va nuire grandement à l’ambiance dans la station, à la productivité des colons et donc à votre gestion de la base. Quand deux individus ont des difficultés relationnelles ensemble, envoyez les discuter en tête à tête un bon coup, ça permet de mettre à plat les différents et de repartir sur de bonnes bases.

Space Colony Steam Edition - photo

Ce jeu est une grosse merveille. J’ai du mal à imaginer que c’est une adaptation d’un jeu datant de 2003. Beaucoup de jeux de simulation n’arrivent même pas à la cheville de Space Colony.

L’humour est omniprésent et, même si des fois c’est un peu moyen, ça reste globalement assez subtil et on se prend à sourire plus souvent qu’on l’imagine.

Il y a une seule chose que je veux en plus pour Space Colony, c’est le portage sur Mac OS X et sur Linux. Pour le reste, c’est nickel !

D’ailleurs, un bon point pour l’intégration réussit avec Steam (d’où le petit nom Steam Edition) et la traduction complète en quatre langues supplémentaires.

Donc, si vous aimez les jeux de simulation spatiale, si l’humour a de l’importance pour vous, si vous ne résistez pas à un jeu en français, si vous aimez voir vivre au quotidien vos personnages (colons) enfin, si vous êtes un grand amateur de science-fiction, et bien c’est simple, il vous faut Space Colony: Steam Edition et c’est disponible maintenant sur Steam !

Space Colony: Steam Edition est sorti sur Steam en avril 2015.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]