The Last Dogma

The Last Dogma est un jeu d’horreur développé et publié par Sasha Darko.

The Last Dogma est plus qu’un jeu d’horreur, c’est un jeu bizarre auquel il faut rajouter un côté très amateur et non achevé. Ce que je veux dire, c’est que certains moments du jeu sont bien rendu alors que d’autres scènes ou éléments du jeu laissent vraiment à désirer.

The Last Dogma - Sébastien

Introduction au jeu

Avant tout, il faut savoir que le jeu se déroule dans une réalité alternative à la notre. Cela étant dit, s’il y a quelque chose dans le jeu qui cloche par rapport à notre monde, ne soyez pas surpris, c’est une réalité alternative.

Vous jouez Sebastien Arise, un policier chargé de combattre les trafics d’armes. Pour on ne sait quelle raison, vous perdez le contrôle de votre voiture. Vous (vous et votre voiture) tombez dans un ravin. Vous êtes éjecté avant que votre automobile s’enflamme et explose. Heureusement pour vous, vous vous en sortez indemne. Vous avez avec vous uniquement votre pistolet.

L’endroit où vous avez atterri est très bizarre. Cela ressemble à un petit hameau laissé aux mains d’une population échappée d’un asile psychiatrique.

Le seul moyen de s’échapper de tout ça est de mener une enquête, ce que vous allez faire.

The Last Dogma - voitures

Quelques commentaires…

Sincèrement, je ne suis pas, par défaut, un grand amateur de jeux d’horreur. Tomber dès le début sur un fou avec le mot « DIEU » gravé sur son front en train de faire des choses bizarres sur un cadavre allongé sur un matelas, ça m’a refroidit direct.

Ensuite, les difficultés de jouer au jeu… pourquoi pas faire une salle avec toutes les commandes à connaître pour bien jouer. C’est pratique pour le développeur, c’est triste pour les joueurs qui préfèrent surement les découvrir petit à petit dans l’introduction du jeu. Par contre, ce qui me dérange le plus, c’est que beaucoup de commandes ne fonctionnent pas et qu’il n’est pas possible de réassigner les touches du clavier. Vous avez un clavier anglais, ça va mais quand vous avez un clavier français ou allemand ou … autre, ça gonfle énormément.

Un autre problème, la difficulté de discuter avec les personnes… on peut ? on ne peut pas ? C’est tellement compliqué que l’on a l’impression que ce n’est pas possible tout le temps !

Encore un autre problème, j’ai déchargé mon pistolet sur les premières personnes que j’ai rencontré et il se passe… rien. S’il ne doit rien se passer à cause du scénario, autant ne pas donner l’occasion de tirer et si c’est trop difficile à faire, on ne se prend pas un tir en pleine tête sans réagir !

The Last Dogma - dingue

Ma conclusion

Pour moi, The Last Dogma est une version alpha de ce qui pourra être plus tard un bon jeu (enfin, peut être). En l’état actuel des choses, je déconseille de l’acheter (surtout au prix actuel) sauf si vous voulez soutenir le développeur. Quand au développeur, il a un potentiel, maintenant, il faut l’améliorer.

Une chose à ne pas oublier, les studios indépendants sortent leurs créations sur les trois plateformes : Windows, Linux et Mac.

Si vous aimez les jeux bizarres flirtant avec l’horreur, si vous voulez découvrir la vision de l’auteur sur un monde parallèle au notre, enfin, si vous vous demandez quelle est la frontière entre les cauchemars et la réalité, alors, ne vous refusez pas The Last Dogma. Le jeu est disponible sur Steam et l’acheter est un acte militant.

The Last Dogma est sorti sur Microsoft Windows (Steam) en juin 2015.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]