Dark Years

Dark Years est un jeu d’aventure de type point & click développé par le studio iranien RSK Entertainment et publié par Kiss.

Je pense que vous n’avez pas fait attention à ce que j’ai écrit juste avant : le studio iranien RSK Entertainment. C’est tellement rare de voir une production d’un studio en provenance d’Iran qu’il me semble nécessaire d’insister dessus. Et pourtant, c’est loin d’être le premier jeu de ce studio, ils ont plus de 15 jeux à leur actif… mais je l’accorde, c’est le premier sur Steam.

Dark Years - Téhéran

Introduction historique au jeu

Avant tout, il est important de préciser que l’histoire de ce jeu se base sur des réalités historiques, ce n’est pas juste une aventure inventée pour le jeu.

La toile de fond de ce jeu est le coup d’état qui s’est déroulé en 1953. L’Iran est alors un pays indépendant et mène une politique nationaliste. Les Etats-Unis et l’Angleterre pour des raisons purement économiques organisent un coup d’état et écartent le gouvernement iranien élu. 25 ans plus tard, c’est la révolution avec la naissance de la République Islamique d’Iran.

A croire que la leçon n’a pas été retenue quand on voit le nombre de révolutions / coups d’état qu’il y a eu dans les pays d’Afrique du Nord et du Proche Orient ces dernières années.

Le jeu Dark Years commence à Londres. Vous jouez un journaliste iranien qui a un rendez-vous avec un inconnu. Il va découvrir des documents dévoilant une conspiration menaçant l’Iran. Il va mener des recherches pour en savoir plus.

En parallèle, vous jouez aussi un policier qui mène une enquête sur une série de crimes qui se sont déroulés à Téhéran.

Dark Years - Londres

Quelques faits autour de Dark Years

Je suis désolé si je vais être un peu rude dans mes commentaires sur ce jeu, mais j’ai l’impression que le jeu n’est pas complètement finalisé.

Pour prendre une image, c’est la différence entre un diamant à l’état brut et un diamant taillé. Dark Years est pour moi un diamant brut.

Je n’ai joué qu’une heure (jusque je tombe dans les mains des policiers) et pour beaucoup de choses, je me suis dit que ça pourrait être mieux fait.

Par exemple, quand les personnages discutent ensemble, la conversation ne fait pas du tout naturel. Une autre chose, l’alerte pour dire qu’il y a une interaction possible (touche E), et bien, l’affichage n’est pas du tout joli. C’est fonctionnel mais dans un jeu, il faut plus que du fonctionnel (voir l’exemple plus haut sur le diamant), etc.

Dark Years - enquête

Ma Conclusion

J’aime beaucoup Dark Years. Il a un potentiel énorme qui mérite d’être mieux exploité. En plus, il faut reconnaître que c’est rare un jeu provenant d’Iran, de même qu’un jeu sur un évènement historique récent.

Ce que j’aimerais bien aussi, c’est que Dark Years soit fonctionnel sur Mac et Linux. C’est un peu la carte de visite des jeux indépendants !

Si vous aimez les jeux d’aventure avec quelques mini-jeux, si vous aimez les jeux historiques (histoire récente), enfin, si vous n’êtes pas dérangé par un jeu aux finitions irrégulières, alors n’hésitez pas à acheter Dark Years sur Steam, c’est aussi un acte militant.

Dark Years est sorti mi-octobre 2015 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]