Moonlight

Moonlight est un jeu de plateformes développé et publié par le studio MonkeyMaw.

La thématique principale de ce jeu est la lune. Vous jouez une sorte de chat, d’écureuil, d’ours… enfin, de truc qui est tombé amoureux de la lune. Son rêve, son seul rêve est de se rapprocher de la lune pour rencontrer celle qui lui a volé son coeur.

Je ne sais pas si c’est voulu, mais en occident (c’est à dire chez nous), la lune symbolise le féminin, la sensualité mais aussi la maternité. Charles Baudelaire a même écrit sur ce sujet :

Ce soir, la lune rêve avec plus de paresse ;
Ainsi qu’une beauté, sur de nombreux coussins,
Qui d’une main distraite et légère caresse
Avant de s’endormir le contour de ses seins.

Moonlight - champignon

Introduction à Moonlight

Vous jouez Kinubo. Kinubo est un truc, c’est à dire un mélange de différents animaux ou peut être quelque chose, quelqu’un de nouveau.

Ce qui caractérise Kinubo, c’est qu’il n’a pas de chapeau (tous les habitants de ce village ont leur chapeau).

On ne sait rien de lui sauf qu’il se trouve dans un village où il ne connaît personne et qu’il déclare sa flamme, son amour pour la lune. A partir de ce moment là, il cherche (avec vous) le moyen de l’atteindre.

Vous allez me dire, pourquoi Kinubo cherche à aller sur la lune dans un village où il ne connaît personne et non pas dans le village où il est né et a tous ses amis ? Et bien, tout simplement parce qu’il n’y aurait pas de jeu autrement !

Kinubo a besoin de l’aide des habitants du village, mais ils ne lui font pas confiance. Qui est-il ? Que veut-il ? Pourquoi vient-il ici ? Pourquoi pas chez lui ? Nous savons maintenant la réponse, parce qu’il n’y aurait pas de jeu !

Kinubo doit donc se rendre utile. Machin a perdu son chien, il faut le retrouver, bidule veut manger des pommes, il faut en cueillir sur l’arbre… ce sont des exemples de la vie réelle, ils ne sont pas dans le jeu mais l’idée, oui. Plus Kinubo rendra de services, plus il se rapprochera de celui qui peut l’amener près de la lune, le propriétaire du ballon !

Moonlight - journal

Quelques points autour du jeu

Si jamais vous avez oublié votre quête du moment, appuyez sur « ESC » et allez dans le journal, il vous rappellera votre mission. Votre première quête est de parler avec la personne en haut du phare. Si vous ne l’avez pas encore trouvé, le phare est à l’extrême droite et il y a des plateformes (pour monter) dissimulées dans le mur.

La thématique, le symbolisme, l’ambiance, les couleurs du jeu, tout va bien ensemble. Les choix fait par l’auteur sont excellents. Par contre, l’histoire et le texte vont un peu moins ensemble. On se rend compte que celui qui l’a écrit ne maîtrise pas vraiment le sujet (écrire des histoires, c’est un métier) et je trouve qu’il insiste un peu trop sur le fait que les villageois sont méchants car ils ne font pas automatiquement confiance à Kinubo.

Moonlight - phare

Ma conclusion

C’est définitivement un bon jeu de plateformes avec quelques petites faiblesses au niveau scénaristique, mais, on peut faire avec.

J’aimerai beaucoup avoir un portage sur les autres plateformes d’ordinateurs (Mac et Linux).

Si vous aimez les jeux de plateformes, les jeux d’amour, les jeux d’enquête et les jeux à petit prix, alors, ne vous privez pas de Moonlight, le jeu est disponible sur Steam.

Moonlight est sorti début février 2016 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]