Bus Simulator 16

Bus Simulator 16 est un jeu de simulation d’entreprise développé par les autrichiens de StillAlive Studios et publié par Astragon Entertainment.

Le jeu m’a très agréablement surpris par sa qualité et son intérêt.

L’objectif n’est pas de conduire encore et encore des bus à travers une ville, mais vous devez aussi gérer la société de bus. Vous avez compris, vous n’avez pas été embauché comme conducteur de bus, vous avez racheté une petite société de transports de personnes et au début, avec pratiquement aucun moyen, c’est vous qui faites le conducteur.

Quelques mots sur le studio, StillAlive Studios est aussi l’auteur du célèbre et excellent jeu Son of Nor.

Bus Simulator 16 - entrepot

Introduction à Bus Simulator 16

Votre passion, ce sont les bus. Après avoir mis quelques fonds de côté, vous décidez de racheter une petite, très petite société de transport de personnes. Cette société n’a qu’un seul bus et un seul conducteur, le propriétaire de la société. C’est un vieux monsieur sympathique et bavard.

Pour votre première journée, l’ancien propriétaire vous accompagne et vous conseille sur les procédures et les choses à faire et ne pas faire.

Vous aurez beaucoup de choses à gérer : la conduite, les petits ennuis mécaniques du bus, la vente de billets mais aussi l’ascenseur pour les personnes handicapées. Pour l’ascenseur, ce n’est pas possible avec le bus actuel qui est un vieux modèle mais avec les prochains bus que vous achèterez, ça serra un élément à prendre en compte.

Dans la gestion de la société, il faut tenir compte des rentrées financières et des dépenses. Vous aurez à reconnaître de nouveaux circuits où faire circuler vos bus, à embaucher des conducteurs, à acheter des bus et à les entretenir.

En progressant dans le jeu, vous allez même débloquer de nouveaux quartiers dans la ville.

Bus Simulator 16 - passagères

Quelques points autour du jeu

La partie du jeu la plus passionnante, c’est la conduite.

ATTENTION, n’oubliez pas que vous êtes en Allemagne (ou en Autriche) et que le piéton est roi. En France, quand on voit un piéton sur un passage piéton qui s’apprête à traverser la route, beaucoup de conducteurs accélèrent. En Allemagne (et je suppose aussi en Autriche), on doit s’arrêter et laisser traverser le piéton dès qu’il fait mine non pas de traverser mais de penser à traverser !

Je n’ai jamais conduit de bus de ma vie avant ce jeu. Globalement, ce n’est pas trop compliqué sauf les virages où plusieurs fois, je suis passé en partie sur le trottoir ou bien j’ai amoché la voiture sur la voie opposée.

Enfin, pour conduire, j’ai essayé plusieurs méthodes (à la première ou à la troisième personne avec plusieurs vues différentes) et celle que je préfère, c’est la conduite à la première personne avec un petit regret, ne pas avoir assez de recul. Ce que je veux dire, c’est que je n’arrivais pas à voir devant mais aussi dans le rétroviseur gauche et le rétroviseur central. Je devais juste me contenter de la vue de devant et mettre le clignotant suffisamment longtemps à l’avance pour qu’aucun véhicule ne prenne l’initiative de me doubler.

Bus Simulator 16 - bus rouge

Ma conclusion

Bus Simulator 16 est vraiment un bon jeu. Il est d’un abord facile avec une progression dans la difficulté lente, tout comme j’aime. De plus, la ville où se déroule l’histoire est la ville idéale, propre, avec des habitants polis, calmes… bref, tout ce que tout le monde rêve !

Si vous aimez les jeux de simulation d’une petite entreprise et vous vous sentez l’âme d’un entrepreneur, si vous adorez conduire un bus (où il n’y a aucun resquilleur), si vous voulez jouer à un jeu en français, alors, ce jeu est fait pour vous ! Bus Simulator 16 est un jeu disponible dès maintenant sur Steam.

Bus Simulator 16 est sorti début mars 2016 sur Steam (Microsoft Windows et Mac).

[Total : 3    Moyenne : 3.7/5]