Worst Case Z

Worst Case Z est un jeu d’horreur développé et publié par le studio autrichien Burian Media Enterprises (BME).

Je vais mettre directement mes pieds dans le plat. Le plus gros reproche que l’on peut faire à Worst Case Z, ce n’est pas le titre mais le fait de ne pas être passé par l’accès anticipé.

Plusieurs éléments du jeu ne sont pas achevés ou alors mal réalisés, comme par exemple de voir le surveillant de la centrale nucléaire se mettre à danser dans l’introduction. Je trouve cela complètement déplacé.

Worst Case Z - menu

Introduction à Worst Case Z

L’histoire se déroule dans un monde parallèle au notre, surement une des nombreuses dimensions où juste quelques détails diffèrent de la notre.

Vous jouez le rôle d’un agent de sécurité et vous venez de commencer votre service. Vous travaillez dans une centrale nucléaire située dans une petite ville. Vous ne savez pas trop ce qui se fait dans cette centrale, surement de l’électricité !

C’est un boulot qui n’est pas vraiment passionnant mais qui est bien payé pour passer vos nuits devant des écrans où il ne se passe jamais rien !

Malheureusement, aujourd’hui, c’est une mauvaise nuit.

Une explosion se fait entendre dans un des réacteurs. Les portes de confinement restent pour une raison indéterminée bloquées.

Très rapidement, vous allez découvrir que la fuite d’un produit radioactif expérimental a provoqué des mutations sur les humains présents dans la centrale.

Mais la question auquel vous allez devoir trouver une réponse rapidement, c’est pourquoi il y a autant d’humains (entre ceux qui ont muté et les morts) en plein milieu de la nuit dans une petite centrale atomique au milieu de quasiment nul part ?

Worst Case Z - début

Quelques points autour du jeu

Le jeu est beau, les objets sont bien modélisés et l’histoire tient la route. Si vous aimez les jeux d’horreur, vous allez vous faire plaisir.

Par contre, il y a plusieurs choses qui ne sont pas encore pleinement terminées, ce qui m’a amené à dire que ce jeu aurait du être en accès anticipé pendant quelques mois avant de rentrer directement sur Steam, en vente. Le jeu est instable, il plante régulièrement. Des éléments de l’histoire sont à supprimer comme la danse du héros sur son lieu de travail, c’est d’un ridicule. Les pièces font vide (ou sont trop grande), il manque d’objet, ne serait-ce de décoration. Enfin, l’interface utilisateur n’est pas très belle, il y a du travail esthétique à faire dessus.

Attention, ce n’est pas un réquisitoire contre le jeu, ce sont juste des remarques pour l’améliorer. Le potentiel est là, ça serait bête de le gâcher en faisant mal les derniers détails de Worst Case Z.

Worst Case Z - mutant

Ma conclusion

Worst Case Z est un bon jeu d’horreur avec des perspectives intéressantes si le studio derrière se décide à le finaliser.

J’aimerai bien un portage sur Mac et Linux, je sais que les jeux d’horreur sont des grands amateurs du tout Windows exclusifs, mais c’est un tord, c’est se fermer des ventes !

Si travailler dans une centrale nucléaire est votre rêve depuis que vous êtes un tout jeune enfant, si vous aimez être le héros face à de méchants zombies et de nombreux mutants, si vous avez une âme de sauveur du monde et si vous pensez ne pas vous évanouir face à toutes les horreurs que vous allez découvrir, alors, ce jeu est pour vous ! Worst Case Z est le jeu qui vous convient et il est sur Steam, attendez tout de même de grosses mises à jour avant de vous décider à l’acheter.

Worst Case Z est sorti mi avril 2016 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]