Machine Made Rebirth

Machine Made: Rebirth est un jeu de rôle développé par le studio Proteus Studios et publié par Sometimes You.

Pour être plus précis, Machine Made: Rebirth est un JRPG (que l’on traduit en français par Jeu de Rôle Japonais). Ce style, le JRPG, est une micro-niche du jeu de rôle qui a été popularisée par des logiciels comme RPGMaker.

Tous ces jeux fait avec ce genre de programmes se ressemblent énormément. Le seul moyen de se distinguer, c’est que le studio derrière le jeu rédige une histoire originale et qui tient sérieusement la route, sinon, c’en est un parmi des milliers d’autres et il tombera rapidement dans l’oubli.

Machine Made Rebirth - titania

Introduction à Machine Made: Rebirth

L’histoire se déroule sur une autre planète.

La planète est peuplée d’humains mais aussi d’anges (les Zephyrims) et de démons (les Cambions). Ces trois peuples vivent en harmonie.

Les anges ont créé une machine qui doit amener paix et prospérité sur la planète. Toutes les races tombent d’accord de laisser la machine diriger la planète, pour le bien de tous !

A croire qu’avoir le pouvoir d’un dieu a déstabilisé la machine (Phaedra). Elle déclenche une guerre sur la planète contre les différentes races et fait des anges ses esclaves.

Les humains qui résistent sont éliminés, les démons qui ne plient pas sont massacrés et les anges, eux, sont bannis.

Vous jouez Titania, un ange puissant qui n’accepte pas la situation de guerre. Vous défiez Phaedra et, évidemment, vous perdez. Vous subissez un lavage de cerveau et oubliez tout, vos connaissances, vos compétences, votre magie, tout.

Le jeu commence, vous jouez Titania, un ange ayant un corps de femme (?) et appelé par tout le monde Tibby.

Machine Made Rebirth - tibby

Quelques points autour du jeu

Une fois que Tibby sera bannie du paradis (une station spatiale), elle va devoir retrouver sa mémoire, des alliés et préparer une contre-attaque contre Phaedra et ça, c’est votre mission.

Ce qui me gonfle le plus dans les JRPG, ce sont les combats. Ce n’est pas intéressant et c’est une perte de temps énorme. Je me rappelle d’un jeu, d’un JRPG où l’auteur avait eu la bonne idée de proposer un mode de jeu sans combat… quel confort !

Il y a deux gros défauts, que dis-je, deux énormes, deux défauts monumentals dans Machine Made: Rebirth qui sont :
– le fait qu’il n’y ait pas de plein écran et je déteste avoir une petite fenêtre ridicule au milieu de mon écran
– avoir remplacé la touche F12 de Steam (qui permet une copie écran du jeu) par une réinitialisation du jeu.

Tant que ces deux points là ne sont pas corrigés, je vous déconseille le jeu.

Enfin, pour terminer, des anges au féminin, ça me dérange beaucoup. Si ce sont des anges, ils sont masculins, si ce ne sont pas des anges, pourquoi leur en donner les attributs et les situer au Paradis ?

Machine Made Rebirth - démone

Ma conclusion

L’histoire est bien, elle n’est pas extraordinaire, elle n’est pas merveilleuse, elle n’est pas « bandante » mais elle est bien. Par contre, avec ses petits bras, l’histoire à elle seule n’arrive pas à porter tous les défauts du jeu. C’est vrai, je vous l’accorde, c’est de l’accès anticipé et le jeu va peut-être être totalement différent dans sa version définitive avec peut-être même une version Linux et Mac, mais en attendant, patientez, attendez pour voir ce que va donner la version finale de Machine Made: Rebirth.

Je vous déconseille ce jeu dans l’état actuel des choses, mais, si vous aimez les JRPG, si vous adorez les histoires mélangeant des anges, des démons et des humains, si vous raffolez des histoires de technologie et de magie, si vous avez 5 euros que vous ne savez pas comment dépenser, alors, ce jeu est pour vous. Retrouvez sur Steam le jeu Machine Made: Rebirth si vous sentez qu’il correspond à votre attente.

Machine Made: Rebirth est disponible depuis mi-juillet 2016 en accès anticipé sur Steam (Microsoft Windows). La version définitive est attendue pour début 2017.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]