Dernier arrêt pour Neige-Land

Enfilez vos doudounes et vos gants polaires, nous partons pour une (très brève) escapade dans le petit univers d’Under Zero, développé et publié par Dagestan Technology.

Un jeu plus ou moins en hibernation depuis son entrée en accès anticipé le 25 mars 2016.

Si vous lancez directement le jeu, ami Lecteur, vous ne sauriez même pas qu’Under Zero soit supposé avoir une histoire (ce qui ne changera pas grand-chose au final). Il faut lire le pitch sur la page magasin de Steam, rédigé dans un anglais que je suspecte fort d’être une traduction automatique de Google, nous apprenant qu’une sorte de catastrophe est survenue.

Votre train a déraillé, et vous vous retrouvez dans une région désolée. Votre but est bien évidemment de sortir de là- sans que le jeu indique comment ! Dagestan Technology ne fait pas fort sur la présentation. Il y a bien une tour au milieu de la carte, depuis laquelle on pourrait apparemment signaler sa présence… La solution consisterait donc à tout explorer, et comprendre qu’il faut cinq unités de fuel pour allumer un signal.

Under Zero - glace

Cinq unités de fuel pour dans les neiges les lier

Ce qui fait ni plus ni moins d’Under Zero qu’un simulateur de marche pas particulièrement enthousiasmant, l’activité n’étant déjà pas fun de base. En cause un environnement au rendu correct pour le genre, mais clairement peu soigné même si le jeu est, selon le développeur, fini à moitié : certains arbres lévitent au-dessus du sol, d’autres peuvent être traversés, la même texture est utilisée pour la route, le sol des maisons et les escaliers (ainsi que certains meubles), le même bruit est produit en marchant sur la neige qu’à l’intérieur des bâtiments… Du moins jusqu’à ce que vous déclenchiez un script faisant entendre soit le vent mugissant, soit la musique angoissante. Après cela, vos pas ne produisent tout bonnement plus aucun bruit, ce qui n’est pas plus mal en fin de compte !

Y a-t-il quoi que ce soit à faire d’autre que cette quête d’objets comme on pourrait en trouver dans moult MMO, me demandez-vous ? A part trouver le fusil pour tuer les trois loups présents dans la zone, non. N’escomptez pas que ces loups vous donnent du fil à retordre : ils sont visibles de loin, sont toujours aux mêmes endroits et ne vous attaquent pas si vous restez à une distance raisonnable. Leur seul « intérêt » ? Obtenir un des trois succès d’Under Zero, à savoir être tué. Et encore, un seul des trois loups peut vous tuer. Quelle joie !

Les autres objets (chocolat, soda) ne servent à rien et ne peuvent être utilisés : il n’y a pas de barre de faim, de fatigue ou de santé (aucun dommage de chute non plus, au passage). Vous pouvez rester dans le froid indéfiniment, et votre cœur d’explorateur se trouvera bloqué par des murs invisibles. Bref, beaucoup de vide et peu de choses à faire.

Conclusion

Tout ceci pourrait être amené à changer puisque le développeur a promis une restructuration totale qui propulserait le joueur dans un complexe de recherche. L’annonce est en date du 17 juin et à l’heure où ces lignes sont écrites, aucune nouvelle, aucun changement.

Il est par ailleurs assez inquiétant, en sélectionnant le programme après avoir fait alt-tab, de voir qu’il est désigné sous le nom de « gg final version 5555 » ! On dirait presque une moquerie adressée à ceux ayant payé, et en l’état, Under Zero n’est vraiment pas convaincant.

Même si vous avez le courage d’essayer le peu de gameplay que le jeu propose, vous en ferez le tour en moins d’une heure. Rajoutez des crash, des commandes inexistantes (comme le saut) et des menus difficilement navigables, et vous aurez la recette d’un titre que je ne peux que vous conseiller d’éviter, au moins pour le moment- surtout à 5€ et en accès anticipé.

Aronaar, Liche perce-neige

Under Zero - Loup

Under Zero est développé et publié par le studio russe Dagestan Technology et disponible sur Steam (Windows) depuis mars 2016.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]