We’re in space

J’espère que vous n’avez pas peur du vide interstellaire, car Black Hole Hazard, développé et publié par Superthumb (disponible depuis le 29 août 2016) vous propose une balade corsée au milieu des étoiles !

En effet, après un incident dramatique au Centre International de Recherche Nucléaire, Albert Armstrong est envoyé dans une autre dimension, ou du moins le croit-il. Seulement équipé de sa combinaison, d’une espèce de jetpack et d’un pistolet laser, il doit survivre aux dangers qu’il rencontre tout en essayant de comprendre ce qui est en train de lui arriver…

Si on peut saluer l’effort d’avoir voulu instiller un brin d’histoire et de mystère, ce n’est évidemment pas là que Black Hole Hazard brille le plus, mais bien dans son gameplay relativement atypique- ou en tout cas rafraîchissant pour le genre.

Black Hole Hazard

Dans l’espace, personne ne vous entend mourir atrocement

Black Hole Hazard est une sorte de jeu de plateforme 2D, avec un but simple dans chaque niveau : atteindre la nébuleuse violette qui fait office de sortie, en un seul morceau.

Bien entendu, le long du parcours, il y a des pièges mortels (blocs à piquants fixes ou mobiles…), des ennemis (araignées, losanges jaunes mouvants, losanges rouges vous poursuivant agressivement…) et des « secrets » : morceaux de fichier pour en apprendre plus sur l’histoire, améliorations pour votre pistolet laser.

La plupart du temps, il y aura également plusieurs sections fermées par une série de blocs indestructibles, blocs à faire disparaître en percutant l’interrupteur adéquat dans le niveau.

Facile ? Pas forcément ! Vous vous déplacez en expulsant de l’air avec votre « jetpack », ce qui vous propulse dans la direction opposée. Plus vous appuyez longtemps, plus vous allez loin et vite, au risque d’être tué par un obstacle…

Ou de rebondir contre un mur, ce qui peut également amener à une tombe précoce. Le tout est donc d’apprendre à doser la poussée, l’inertie et la direction pour vous orienter dans les niveaux, tout en sachant vous retourner pour dégainer votre pistolet afin d’atomiser ennemis et (certains obstacles).

Vos réflexes seront mis à l’épreuve, à mesure que vous avancez dans les chapitres (chacun composé de plusieurs niveaux) où la progression se complexifie. Pour exemple, un niveau a ses parois entièrement constituées de blocs piquants : la moindre manœuvre hasardeuse, et c’est la mort !

Si le jeu se veut éprouvant à certains moments, chaque niveau comporte heureusement un checkpoint pour que la frustration ne soit pas trop grande. De plus, ils sont relativement courts- sans compter, évidemment, vos réessais !

Black Hole Hazard - rencontre du 3ème type

Event Horizon

Les niveaux se diversifient agréablement avec leur design, l’apparition de nouveaux ennemis et obstacles à surmonter (comme des champs d’énergie vous téléportant), le rythme du jeu (même en restant prudent !) faisant que l’on ne s’ennuie pas.

Encore moins face aux boss de chacun des sept chapitres, des apparitions gigantesques qui avancent pour vous écraser implacablement, tandis que vous devez vous diriger vers la sortie sans mourir au passage.

Pour 5€, nous tenons là un titre réellement généreux car le mode histoire comporte pas moins de 150 niveaux, qu’il est possible de refaire en mode Time Attack pour s’améliorer et se comparer à d’autres joueurs.

Si le scoring vous intéresse, le mode Survie vous plaira sûrement avec le défi qu’il propose et les leaderboards. Voyons combien de temps vous tenez dans une zone exigue avec des lasers la balayant dans tous les sens…

Certains passages dans le mode histoire pourront sembler un peu fou (comme lorsqu’il faut absolument libérer une horde d’ennemis pour progresser) mais la difficulté demeure juste et équilibrée de façon globale.

Amateur du genre ou pas, Black Hole Hazard est donc une bonne pioche avec une durée de vie plus qu’honorable et flexible- un niveau de temps en temps ou plusieurs d’affilée.

En bref, une bonne pioche !

Black Hole Hazard est développé et publié par le studio coréen Superthumb et disponible sur Steam (Windows et Mac) depuis août 2016.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]