dino_run_dx

Dino run DX est un jeu de course sorti sur Steam le 29 septembre 2015, développé et édité par le studio indépendant américain Pixeljam spécialisé dans le développement de jeux en basse résolution.

dino-run-dx-balade-en-parasaurolophus

Quand histoire rime avec simplicité…

Le pitch est extrêmement simple puisque nous endossons le rôle d’un Vélociraptor qui, suite à la chute d’une énorme météorite, doit s’enfuir devant le nuage pyroplastique afin d’éviter l’extinction de son espèce tout en sauvant un maximum d’oeufs de dinosaures.

Un gameplay minimaliste mais efficace…

Le jeu se joue à la manette ou au clavier, les touches se résument à courir à gauche ou à droite, sauter et se baisser. Il y a 4 niveaux de difficulté et 4 modes de jeu solo : Challenge, Planet D, Halloween hellrun et Speedrun. On peut aussi jouer en multijoueurs bien que lors de mon test aucune partie multi n’était disponible. Un mode Freerun est aussi disponible en solo ou multi dans lequel il est possible de désactiver le nuage pyroplastique, discuter en jeu, faire apparaître des rochers, dinos, bref, on peut y faire ce que l’on souhaite.

Il est possible de changer la couleur et le chapeau (voir même la tête) du dinosaure. Les combinaisons sont très nombreuses et on trouve des têtes de personnages de films, BD, ou encore d’autres jeux et pour couronner le tout, d’autres éléments sont déblocables en atteignant des objectifs en jeu. Le personnage ainsi créé est peut aussi être transformé en avatar et échangé avec ses amis. De même, une seed est disponible lorsqu’on met le jeu en pause afin de pouvoir échanger ou rejouer les niveaux.

Du point de vue de la mécanique du jeu, c’est très simple à comprendre, attraper les oeufs, manger les petites bêtes, utiliser les ptérodactyles ou les parasaurolophus comme montures pour gagner quelques microsecondes de plus sur la tempête de flamme qui avance inexorablement et éviter les nombreux obstacles qui n’ont de cesse de nous ralentir, terrain, gros dinos, lave et autres mares de goudrons. Sans oublier les explosions de météorites qui projettent des débris et des boules de feu de toutes tailles qui rebondissent dans tous les sens. Vous l’avez compris, la survie ne tiens qu’à un fil et la tension deviens palpable lorsque le grondement du rideau de feu se rapproche et que les couleurs de l’environnement s’assombrissent. Mais quel soulagement lorsqu’on arrive finalement à ressortir des nuages de cendre et à reprendre un peu d’avance sur la tempête.

Pour nous aider, il est possible d’attraper des bonus, de déclencher des boosts de temps à autres et d’améliorer notre petit dino. En effet, jouer rapporte de l’ADN qui permet de monter les compétences du raptor, vitesse de pointe pour distancer les flammes, hauteur de saut pour éviter les obstacles plus facilement, accélération pour limiter les pertes de temps lorsqu’un obstacle nous ralentis et Force pour devenir capable de briser certains obstacles. En plus de l’ADN, on peut gagner des os qui permettent d’acheter des niveaux Speedrun ou encore des goodies (icônes PC ou Mac par exemple).

Techniquement le jeu est une réussite, bien que simples, les décors sont jolis les animaux faciles à reconnaitre et les nombreux passages secrets sont faciles à trouver et collent parfaitement au gameplay. La génération procédurale des niveaux tiens la route et permet de ne jamais rejouer exactement les mêmes ce qui augmente la rejouabilité.

La musique est minimaliste et les effets sonores très rétro. Le tout colle assez bien avec le style visuel et ne choc donc pas.

Maintenant, en ce qui concerne la durée de vie du jeu, une incertitude apparaît. En effet, si certains apprécierons le classement en ligne et tenterons d’en atteindre les sommets, d’autres ne s’intéresseront qu’au jeu en lui-même et il est clair que ce type de jeu rectiligne ne conviendra pas à tout le monde.

Une réussite oui mais…

Dino Run DX est donc une belle réussite en termes de jeu de course et respecte à la fois les codes du genre et ceux du pixel art ou du rétro gaming. Le jeu est plein d’idées sympas et de clins d’oeil au monde du cinéma et du jeu vidéo indie. En ce qui concerne le multi, je pense qu’on ne pourra compter que sur des parties avec ses propres amis.

Le thème des dinosaures et la simplicité du gameplay permet aux enfants d’accrocher immédiatement au principe et d’y arriver en fonction du niveau de difficulté. (Ma fille de 7 ans est déjà accro)

Les fans du genre peuvent se le procurer sans réfléchir, ils ne seront pas déçu. Pour ceux qui posséderaient déjà une version antérieur de Dino Run, la version DX contient de nombreux ajouts et les développeurs continuent à travailler sur du contenu supplémentaire.

Dino Run DX est un excellent jeu à réserver aux fans.

Tiottonton le 12/10/2016

Dino Run DX est développé et publié par le studio Pixeljam et disponible sur Steam (Microsoft Windows et Mac) depuis la fin septembre 2015.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]