life-is-hard

Life is Hard est un jeu de stratégie développé et publié par le studio russe Pirozhok Studio.

Avant tout, sachez que j’ai testé à ce jeu alors qu’il est en accès anticipé. Et bien, hormis le fait qu’il soit particulièrement difficile, le jeu me semble complètement finalisé.

Life is Hard est ce qu’on appelle un « god game » en anglais, la traduction française est « jeu de simulation divine ». Vous êtes un dieu (parmi de nombreux autres) et vous vous intéressez à une petite tribu. Votre objectif est d’assurer le développement de cette tribu.

La plupart des jeux de simulation divine sont en 3D. Life is Hard est en 2D avec une vue de côté du village et de ses habitants.

life-is-hard-choix-du-dieu

Introduction à Life is Hard

Vous jouez le rôle d’un dieu ; tout ce que voulez et tout ce que vous souhaitez peuvent devenir réalité.

Vous suivez un petit groupe d’hommes et femmes. Ce sont vos sujets. Vous devez dans un premier temps construire les éléments de base pour votre ville. Ce sont une ferme, une mine, un atelier et un puit. Ce n’est que le début, d’autres constructions vont être à faire par la suite.

La ferme comme le nom l’indique sert à faire pousser des cultures. Vous avez le choix entre différentes graines donc différentes cultures.

Le bâtiment pour la mine se construit à l’entrée de celle-ci. C’est le moyen d’obtenir des pierres et de trouver des artéfacts, aussi.

L’atelier est l’endroit qui vous ouvre l’accès à de nombreux bâtiments pour développer votre village.

Les puits sont importants. Il en faut un pour tous les cinq bâtiments.

Le jeu a commencé.

Quelques points autour du jeu

Lors du lancement du jeu, il vous est demandé de choisir quel type de dieu vous êtes. Vous avez le choix entre 6 styles de dieu différents. Chacun apporte ses propres bonus à votre tribu. Notez que le choix est définitif.

Le jour, la nuit, les mois, les saisons, tout cela est important dans le jeu.

Le premier obstacle dans le jeu, c’est une décision que vous allez prendre. Très vite, vous découvrez que vous avez besoin de ressources humaines. Justement, des exilés de la nation voisine vous demandent refuge et protection. Vous pouvez accepter ou refuser. Sachez que si vous acceptez, deux jours après le roi de la nation voisine va effectuer un raid sur votre village, ils sont 2 ou 3 à vous attaquer. C’est gérable jusqu’ici, mais, en même temps, de l’autre côté du village, vous avez des squelettes qui vous attaquent. Ils sont 4, 2 fantassins et 2 archers. Les deux attaques conjointes sont fatidiques pour votre jeune tribu, comme dans ma vidéo. L’alternative est de n’avoir qu’un front et rester toujours avec un manque de population !

Evidemment, le début du jeu est difficile. Une fois que vous aurez passé cette étape en devenant un vrai village fortifié puis une ville, ce sont vos voisins qui vont commencer à vous craindre et c’est vous qui allez marchander ou faire des raids chez eux !

life-is-hard-hiver

Ma conclusion

Life is Hard est une vraie merveille. J’ai tout simplement adoré jouer à ce jeu, en dépit de sa difficulté. Mais, comme tous les bons jeux, il faut commencer, recommencer jusqu’on trouve la bonne voie menant vers le succès. Bref, ce jeu indépendant est à conseiller à tous ceux qui aiment les « god games ».

Ce que j’aimerai, c’est la correction du bug d’affichage des lettres accentuées françaises, c’est très désagréable à la lecture… sinon, continuez comme ça !

Si vous aimez jouer un dieu, si vous adorez développer un village et en faire une ville, si vous êtes prêt à conquérir le monde, si vous ne savez pas résister à un prix très correct (moins de 9 euros), alors, foncez. Retrouvez le jeu Life is Hard dans la boutique Steam et achetez le, c’est un investissement que l’on ne peut pas regretter.

Life is Hard est depuis début novembre 2015 en accès anticipé sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 1   Moyenne : 5/5]