slime-rancher

Slime Rancher est un jeu de simulation de ferme développé et publié par le studio Monomi Park.

Des jeux de simulation de ferme, il y en a des tonnes, des gratuits et des payants, des sur Internet, d’autres sur mobiles et encore d’autres sur ordinateurs… je pense qu’il doit même y en avoir sur consoles, mais là, ce n’est qu’une supposition.

Slime Rancher a complètement bouleversé (positivement) ce genre de jeu en 1/ étant en 3D, 2/ en se déroulant dans un futur lointain sur une planète encore plus lointaine et 3/ en nous faisant être éleveur plutôt que cultivateur (bien que vous allez vite découvrir qu’il vous faudra aussi cultiver dans ce jeu !).

slime-rancher-slime-rose

Introduction à Slime Rancher

L’histoire raconte les aventures de Beatrix LeBeau (déjà, avec un nom de famille français, elle aurait du avoir comme prénom Béatrice et en plus, le nom aurait été plus logique si elle s’appelait LaBelle et non pas LeBeau… mais bon, personne ne décide de son nom de famille).

Vous jouez donc Beatrix et vous avez décidé de devenir éleveuse de slimes. Justement, une planète située très très loin de la Terre (non, encore plus loin que ça !) est peuplée de slimes en tout genre. Cette planète offre aux éleveurs amateurs un coin pour installer votre élevage avec des bâtiments, les machines nécessaires, un enclos et la place pour en mettre d’autres.

Beatrix, donc vous, sautez sur l’occasion et foncez vers cette planète à la frange de la galaxie.

Attention, notez que la Beatrix que vous jouez n’a aucun rapport avec les Beatrix de nos jours. Vous ne mangez pas, vous ne dormez pas, vous n’avez pas peur des bestioles étranges de toutes couleurs et de toutes formes (les slimes, en gros) et vous avez une âme d’exploratrice et d’entrepreneuse.

slime-rancher-slime-luciole

Quelques points autour du jeu

Les fruits poussent sur les arbres, les légumes dans le sol et les poulets, dans le poulailler. Chaque slime a son propre style d’alimentation hormis les slimes roses qui mangent de tout et les slimes eau qui ne mangent rien.

Les slimes, justement, il y en a de toutes les sortes. Les plus courants, ce sont les roses, ce sont d’ailleurs les premiers que vous croiserez en jouant. Tous les slimes peuvent se croiser entre eux. L’hybridation ne peut se faire qu’entre deux slimes. Si jamais un hybride mange un plort d’une troisième race, il se transforme en slime noir. Les slimes noirs sont les hargneux, les méchants, les agressifs. Le seul objectif des slimes noirs est d’attaquer et de tuer les autres slimes. Autant tous les slimes sont quasiment pacifiques, autant les slimes noirs vous attaquent délibérément et vous blessent.

Les slimes produisent des plorts (le mot convenable pour dire de la merde). Votre objectif est de récolter ces plorts et de les revendre. Sur le tableau de vente, vous verrez le prix de chaque plort. Il change quotidiennement. Si vous trouvez un prix particulièrement bas, allez dans la maison, dormez et vous aurez ensuite les prix du lendemain. Le plort le plus cher est celui d’or. Par contre, je ne sais pas s’il y a une zone de slimes d’or… j’ai croisé un slime d’or une fois, le temps de réagir, il s’était barré !

slime-rancher-mechants

Ma conclusion

Slime Rancher est une petite merveille. C’est vrai que c’est un jeu répétitif mais pas plus que les autres jeux de simulation de ferme. La réalisation est fabuleuse et il ne faut pas se le cacher, il est ultra addictif.

Ce qu’il faudrait en plus ? Je dirais encore plus de zones et encore plus de slimes.

Si vous aimez les jeux de simulation, si vous craquez pour les jeux mignons, si vous avez une âme d’agriculteur (cultivateur et éleveur), si vous ne savez pas résister à un jeu passionnant comme ça, alors, n’attendez pas. Vous pouvez trouver dans la boutique de Steam ce jeu Slime Rancher, faites vous plaisir, vous ne le regretterez pas !

Slime Rancher est disponible depuis mi janvier 2016 en accès anticipé sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux). La version définitive du jeu est attendue pour mi 2017.

[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]