King Lucas est un jeu de plateformes développé et publié par le studio espagnol Devilish Games.

Si vous avez joué aux jeux flash avant qu’ils ne soient pourchassés, traqués et détestés par Google, si vous êtes l’heureux possesseur d’un ou plusieurs appareils mobiles (smartphone ou tablette), vous devez connaître Devilish Games, ils sont l’auteur de nombreux jeux originaux et passionnants. King Lucas est leur premier jeu à rejoindre Steam et sincèrement, j’espère que ce n’est pas le dernier.

Introduction à King Lucas

Vous jouez un chevalier.

Lors de votre promenade quotidienne, vous passez devant le château de Sausan. Un Roi désespéré se tient devant l’entrée. Il vous interpelle et vous demande d’aller sauver sa fille, Pia, retenue prisonnière à l’intérieur. En récompense, vous recevrez de l’or plus tout ce que vous pourrez ramasser lors de votre quête.

Une fois cette mission accomplie, le Roi vous demande d’aller sauver sa seconde fille… aussi prisonnière dans le château mais avec plus de pièces.

Le jeu a largement commencé.

Quelques points autour du jeu

Avant tout, je me demande combien le Roi a de filles ? Une fois que vous les aurez sauvé toutes… est-ce que vous choisirez celle que vous allez épouser où il vous les donnera toutes, pour se débarrasser et ne pas morceler son Royaume !?

La dernière des filles du Roi vous oblige à chercher à travers le château dans son intégralité et il y a …. 1000 pièces. Ça ne vous fait pas peur ?

Connaissez-vous le film Cube ? Dans ce film, des cobayes humains sont enfermés dans un cube dont les pièces pivotent régulièrement les unes sur les autres.

Et bien, c’est la même chose ici. Pour compliquer votre recherche, les pièces pivotent régulièrement et vous devez, pour avancer et rechercher, utiliser continuellement votre carte.

Avec l’or que vous amassez, n’hésitez pas à acquérir des potions et du matériel chez la sorcière, elle est sympathique, même si c’est une sorcière et elle n’abuse pas trop avec les prix des objets qu’elle met en vente !

J’ai oublié le principal, quand vous commencez le jeu pour la toute première fois, il vous est proposé de créer le portrait de votre chevalier… couleur de peau, yeux, nez, bouche…

Enfin, pour terminer, dans le château, vous rencontrerez des personnages non violents qui discuteront volontiers avec vous. Vous apprendrez plein de rumeurs et nouvelles comme les dernières coucheries du Roi !

Ma conclusion

King Lucas est excellent jeu indépendant que je conseille à tout le monde. En plus, même si je ne l’ai pas testé, le jeu est disponible en version multijoueurs… en ligne.

Ce que j’aimerais, par contre, c’est une traduction française. Je me doute que ce n’est pas très important, mais ça serait un plus très agréable.

Vous avez une âme de chevalier, vous aimez délivrer des princesses et recevoir des récompenses, vous appréciez chercher une aiguille dans une botte de foin (enfin, ici, une princesse parmi mille pièces), enfin, si vous ne savez pas résister à un bon jeu, alors, faites-vous plaisir. Vous pouvez acquérir ce jeu King Lucas dans la boutique Steam, offrez-vous le comme cadeau !

King Lucas est disponible depuis le 1er décembre 2016 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 8    Moyenne : 4.1/5]