Marinatide est un jeu de simulation développé et publié par le studio finlandais Viistopro.

Avant tout, il faut savoir que j’ai testé le jeu alors qu’il est en accès anticipé.

Globalement, le jeu est bien fait et il me semble parfaitement achevé. Je ne vois pas ce qu’il est possible de rajouter en plus pour le rendre encore plus intéressant. Par contre, son point faible, c’est la difficulté et ce n’est pas juste dans le jeu en lui même mais aussi dans le tutoriel. Si vous ne réussissez pas la mission donné dans le tutoriel, il n’y a pas de seconde chance, le jeu est terminé et il faut recommencer à zéro !!

La classification de Marinatide n’est pas simple. Les auteurs estiment que c’est un jeu de stratégie, mais là, je ne suis pas d’accord. Pour moi, c’est plus un jeu de simulation, un jeu de simulation du métier de pêcheur en haute mer ! Vous comprenez, c’est définitivement plus simple de dire que c’est un jeu de stratégie !!

Introduction à Marinatide

Marina et Vino sont deux jeunes adolescents (enfin, pour Marina, on se doute que c’est plutôt une adolescente) qui ont un rêve. Ce rêve, c’est de devenir des pêcheurs, d’avoir leur propre bateau et être leurs propres patrons… bon, c’est plutôt Marina qui est la patronne et Vino le second et l’homme, enfin, l’adolescent à tout faire !

Un ami de la famille leur a conseillé d’aller voir Simon sur l’île XXX (désolé, on ne connaît pas le nom de cette île). Simon est un peu rude dans ses manières, mais c’est un très bon formateur. Dans la mesure où nos adolescents veulent vraiment devenir des pêcheurs, Simon est l’homme idéal.

Simon est sympa, il leur prête (donne) un vieux bateau et le matériel nécessaire pour commencer.

Le premier jour de formation, ils doivent pêcher à la ligne et ramener un poisson.

Le second jour, ils doivent pêcher au filet et aller vendre leur pêche au magasin du coin.

Le troisième jour, ils doivent pêcher suffisamment et vendre ce qu’il faut pour acheter de nouveaux filets.

Le quatrième jour, ils ont à obtenir 1500 pièces d’or (ou euros) en 5 jours pour obtenir leur licence de pêcheurs.

Veillez bien que 5 jours passent, pour moi, j’ai l’impression que Simon s’est pointé au bout de 3 jours pour réclamer l’argent et évidemment, je ne l’avais pas !

Quelques points autour du jeu

Il ne faut pas croire que vous pouvez pêcher 24 heures sur 24, non. Si vous êtes trop fatigué en pleine mer, vous serez automatiquement transféré dans l’auberge où vous avez vos quartiers. Par contre, vous pouvez dormir en pleine journée et pêcher en pleine nuit, ça, ça ne dérange pas.

Pour pêcher, ce n’est pas n’importe où et n’importe comment. Vous avez des zones définies, il faut lancer vos filets ou pêcher à la ligne dedans. Si vous plantez toujours vos filets au même endroit, attendez-vous à avoir de moins en moins de poissons. De même, si vous laissez vos filets un peu plus longtemps que le minimum syndical, vous obtiendrez plus de poissons.

Attention, pour les poissons, vous ne pouvez pas tous les ramener à terre et les vendre. Par exemple, si vous avez des dauphins dans vos filets, il faut les remettre dans l’eau ou sinon…

Enfin, si vous réussissez à obtenir votre licence de pêcheur, une carrière s’ouvre devant vous… vivez votre poisson… je veux dire, votre passion !

Ma conclusion

Ce petit jeu indépendant (sans rien de négatif dans le terme petit) est tout simplement génial, je l’adore… bon, il serait un poil plus facile, ça faciliterait bien les choses, mais, ça va venir, je n’en doute pas.

Ce que j’aimerai avec un équilibrage du jeu, c’est la mise en place des succès (achievements, comme disent les Anglais) et des cartes Steam.

Si vous aimez le monde de la mer, si vous adorez les jeux de gestion, si vous avez un faible pour chasse et pêche, si vous ne savez pas résister à un jeu pas cher (moins de 5 euros), alors, vous avez tiré le bon numéro. Vous pouvez acquérir sur la boutique de Steam cet excellent jeu indépendant, faites vous plaisir, achetez Marinatide !

Marinatide est disponible en accès anticipé depuis le 22 décembre 2016 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux). La version définitive est attendue courant 2017.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]