The Food Run est un jeu de réflexion développé par le studio britannique Battenberg Software et publié par OtakuMaker Studio.

Battenberg Software est un petit studio anglais qui s’est spécialisé dans les jeux rétro sur Xbox 360. En février 2015, On A Roll 3D est sorti sur Steam, ça a été un énorme succès. Depuis le studio travaille sur de nouveaux jeux et extensions pour Steam. Aujourd’hui, je teste The Food Run qui est arrivé sur la plateforme Steam en même temps que The Wizards Who Fell In A Hole (lui, il va être testé d’ici quelques semaines sur Graal.fr).

Introduction à The Food Run

Le héros du jeu, enfin, le personnage que vous jouez est « Pacman ». Enfin, « Pac-man » est une marque appartenant à Namco, nous allons donc vous appeler Pac-vert (pac-green pour ceux qui vibrent au tout anglais).

Il n’y a pas d’histoire dans ce jeu. Il y a un total de 8 mondes différents composés de 8 niveaux chacun (ce qui fait globalement parlant 64 niveaux).

Chaque nouveau monde apporte un lot de difficultés supplémentaires et les 8 niveaux sont des mises en oeuvre de ces difficultés pour apprendre à les maîtriser. Par exemple, le deuxième monde ajoute le STOP. Quand Pac-vert se trouve sur un STOP, devinez quoi ? Il s’arrête, tout simplement.

Et les règles ?

Les règles sont simples. Pac-vert (tout comme son cousin de couleur « Pac-man ») aime manger. Pac-vert aime les fruits, les légumes, les donuts, les pizzas, les glaces, les hamburgers, etc… c’est un vrai morfal et il mange tout. Quand Pac-vert se déplace, rien ne peut l’arrêter sauf des murs ou autres obstacles (il y a dans le second monde les stops qui peuvent aussi l’arrêter). En plus d’aimer manger, Pac-vert est un poil fainéant, il faut donc lui faire faire un minimum de déplacement pour tout manger.

Vous avez compris, il faut tout avaler en un minimum de mouvement, tout en sachant qu’il se déplace uniquement d’un mur à l’autre.

Quelques points autour du jeu

Le premier monde est facile comme tout, c’est d’une certaine manière le tutoriel. Le second monde nécessite de recommencer certaines fois certains niveaux et quand aux autres, la difficulté va en augmentant. N’imaginez pas finir le jeu en 30 minutes !

Je comprends la déception de certains. The Food Run n’est pas un FPS, ni un jeu de plateformes et encore moins un jeu de rôle… mais, si vous ne lisez pas le descriptif avant d’acheter un jeu où c’est précisé que c’est un jeu de réflexion au style rétro, tant pis pour vous !

The Food Run est très bien intégré à Steam, vous y trouverez des succès (achievements) et pour les cartes, j’ai entendu dire que c’est une question de jours.

Ma conclusion

J’aime beaucoup ce jeu. Il est simple, distrayant, à la difficulté progressive, bref, tout ce que j’attend d’un jeu indépendant.

Ce que j’aimerai avoir sur The Food Run (bon, pas tout de suite puisque le jeu vient de sortir mais d’ici quelques mois), c’est une extension (un DLC) avec d’autres niveaux !

Si vous aimez utiliser votre cerveau, si vous avez un petit faible pour les jeux rétro, si 64 niveaux ne vous font pas peur, enfin, si vous adorez les jeux à moins de deux euros, alors, je vous conseille d’acheter sur la boutique de Steam dès maintenant ce jeu The Food Run, vous allez bien vous amuser pour un petit prix.

The Food Run est disponible depuis le 10 décembre 2016 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]