Karma. Incarnation 1 est un jeu d’aventure de type point & click développé par le studio russe AuraLab et publié par Other Kind Games.

Nous sommes plusieurs à avoir joué à ce jeu et la conclusion qui en ressort, c’est que Karma. Incarnation 1 est un superbe jeu qui a du être réalisé par le studio (développeurs, graphistes, …) alors qu’ils avaient pris un produit les faisant planer. Pourquoi ? Testez le jeu et vous comprendrez !

Introduction à Karma. Incarnation 1

Deux âmes (celle rose d’une femme et celle blanche d’un homme) s’aiment tranquillement au dessus de la planète dont elles viennent.

Le Mal tout noir navigue de planète en planète pour les corrompre les unes après les autres. Alors que le Mal plonge vers la planète de nos deux belles âmes, il avale sur son passage la rose.

L’âme blanche va voir le gardien vieillissant de la planète qui lui donne un excellent conseil. Il doit prendre possession d’un rejeton puissant du Mal (un dragon de préférence) pour défier le Mal, le tuer et libérer tous ceux qu’il a avalé.

L’âme bleu fonce vers les profondeurs de la planète et prend possession d’un oeuf du Mal à côté d’un dragon nouveau né. Malheureusement pour l’âme blanche, cet oeuf contient un gros ver… rien de bien menaçant pour le Mal.

Ainsi commence l’aventure.

Quelques points autour du jeu

Avant tout, sachez qu’à aucun moment vous ne trouverez du texte vous disant fait ci, fait ça, vous aurez de temps en temps des symboles sous forme de flèche ou nuage ou … autre chose sur lequel il faudra cliquer. Si vous ne comprenez pas la logique ou la raison de ce qu’il y a faire, il y a en bas à droite une ampoule pour vous éclairer avec une petite animation.

L’âme blanche, enfin le Ver maintenant, va devoir interagir avec des objets ou d’autres créatures à de nombreux endroits. Ces interactions, sous forme de mini-jeux pour certains, vous aideront à avancer dans l’histoire.

Quasiment en début de jeu, le Ver trouvera un des artéfacts de la planète (il y en a trois). Cet artéfact permet au Ver de passer dans un monde parallèle avec plein de couleurs (genre sous LSD) et ainsi de contourner certains obstacles.

La musique extraordinaire de ce jeu est l’oeuvre du groupe ZmeiRaduga, un mélange d’ethnique, ambiant tribal et de psy-dub. Retrouvez sur Bandcamp différents albums de ce groupe !

Une question que je me pose… pendant combien de temps une âme pure (comme la rose) peut reste au coeur du Mal sans ressentir la moindre corruption. Ce que je veux dire, c’est quand l’âme blanche va sauver sa bien-aimée, va-t-il retrouver la même qu’il connaissait ou bien il y aura des éléments du mal dans celle-ci, voire sera-t-elle devenue un rejeton du Mal, ou pire encore, une matrice du Mal !

Ma conclusion

Karma. Incarnation 1 est la raison pour laquelle j’adore les jeux indépendants. Ce jeu est une réussite dans tous les sens du terme et j’ai hâte de voir la suite.

Il n’y a rien à modifier ou changer sur Karma. Incarnation 1, juste de continuer dans cette direction.

Si vous aimez les jeux d’aventure point & click, si vous adorez jouer aux jeux avec une esthétique hors du commun, si vous aussi vous êtes prêt à tout pour sauver votre bien aimée, si vous vous dites qu’il n’est pas nécessaire d’être un dragon pour sauver le monde, enfin, si vous ne savez pas résister à un superbe jeu à un petit prix, alors, n’attendez pas. Vous pouvez retrouver dans la boutique de Steam le jeu Karma. Incarnation 1, faites vous plaisir, le jeu coûte moins de trois euros !

Karma. Incarnation 1 est disponible depuis le 19 octobre 2016 sur Steam (Microsoft Windows et Mac).

[Total : 1    Moyenne : 5/5]