Hive Jump est un jeu de plateformes développé et publié par le studio Graphite Lab.

J’ai deux choses à partager avant de commencer ce test de Hive Jump.

La première, c’est qu’à moins que vous soyez un mutant et que vous ayez la chance d’avoir un troisième bras avec une main au bout, ne pensez même pas à utiliser le clavier et la souris pour jouer… ce n’est pas possible. Bon, je précise, c’est valable uniquement si vous êtes un vieux de plus de 30 ans comme moi. Par contre, si vous avez moins de 18 ans, je suis persuadé que vous pouvez même jouer avec une seule main alors que l’autre écrit des commentaires sur Facebook !

Sérieusement, privilégiez la manette (et tant que vous y êtes, celle de Steam), ça sera beaucoup mieux. Le jeu est un « twin stick shooter »… déplacement et tir simultanés mais dans des directions indépendantes l’une de l’autre.

La seconde chose, comme tout le monde vous connaissez la série Turrican. Et bien, à peine j’avais commencé à jouer à Hive Jump que j’avais l’impression d’être dans le monde de Turrican II. Bon, je vous rassure, même si on retrouve le style, l’ambiance, l’atmosphère de Turrican II (sortie en 1991 sur Amiga et Commodore 64), Hive Jump est beaucoup plus beau, beaucoup plus riche.

Introduction à Hive Jump

L’histoire se déroule au XXIVème siècle. L’humanité a beaucoup progressé et surtout a résolu les problèmes du XXIème siècle à savoir la répartition des richesses, la surpopulation, l’énergie et les religions (il ne faut pas se cacher la vérité, la religion n’est pas un problème, les religions le sont).

Donc, l’humanité a découvert le voyage dans l’espace et a colonisé plusieurs planètes. Ces colonies ne sont pas uniquement pour piller les planètes mais surtout des colonies de peuplement. Bon, pour éviter de se faire chasser dans quelques centaines d’années, je suppose que les races indigènes ont été tout simplement éradiquées.

Tout va pour le mieux jusqu’au jour où l’humanité doit faire face à une race extra-terrestre (de type insectoïde) colonisatrice (comme l’être humain) et organisée militairement parlant pour s’opposer à l’Homme. Cette race sait se défendre, mais elle sait aussi attaquer et massacrer les colons humains.

La solution ? C’est le JUMP Corp, une unité d’élite qui est envoyée sur les planètes occupées par les extra-terrestres pour faire le ménage. Une fois qu’une planète est prise ou reprise, il faut la coloniser et envoyer des unités militaires pour en assurer la protection.

C’est à vous de gérer cela. Le jeu a commencé.

Quelques points autour du jeu

Les parties gestion et stratégie du jeu sont quasi inexistantes, si ce n’est pas votre point fort, ne craignez rien !

Les planètes sont générées aléatoirement. Rassurez-vous, vous n’aurez pas à jouer encore et toujours la même carte. Attention, certains niveaux se déroulent dans le noir… la seule lumière est quand vous tirez. Il va falloir deviner les ennemis et faire attention où vous mettez les pieds… les pièges sont invisibles, encore plus que les ennemis !

Bien évidemment, en progressant dans le jeu, vous allez débloquer de nouvelles armes que vous pourrez utiliser par la suite sur les planètes où vous interviendrez.

Le jeu peut se jouer seul sans aucun problème. Par contre, il peut aussi se jouer à plusieurs (jusqu’à quatre) soit en local ou soit à travers Internet. Evidemment, c’est beaucoup plus passionnant de jouer à plusieurs à Hive Jump.

Ma conclusion

Hive Jump est une vraie petite merveille. C’est ainsi que devraient être réalisés tous les jeux indépendants. Une bonne histoire, un design soigné au petit oignon, une programmation parfaite, un gameplay excellent… bref, une vraie réussite !

Si vous aimez les jeux de science-fiction, si vous êtes à l’aise avec les jeux de plateformes et d’action, si vous aussi vous voulez botter le cul de ces extra-terrestres, si vous adorez quand la musique est bonne et le graphisme soigné, alors ce jeu est fait pour vous ! Vous pouvez retrouver dès maintenant dans la boutique de Steam ce jeu, Hive Jump. Faites vous plaisir, offrez le vous… vous le méritez !

Hive Jump est disponible depuis le 18 janvier 2017 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]