Warhammer: End Times – Vermintide est un jeu de tir à la première personne (FPS) développé et publié par le studio suédois Fatshark.

Il y a deux choses importantes à connaître pour ce jeu.

En premier, Warhammer: End Times – Vermintide est un jeu multijoueurs. Pour jouer une partie, vous pouvez soit vous connecter à une partie en route ou qui va commencer sur le serveur d’un autre joueur ou soit créer votre propre serveur pour la quête que vous désirez jouer. Sur votre serveur, vous pouvez mettre la partie en privé et vous jouez avec des bots uniquement ou l’ouvrir à tous et des joueurs humains vous rejoignent petit à petit.

La seconde chose, Warhammer: End Times – Vermintide se base sur l’univers de Warhammer inventé par Games Workshop. C’est un monde imaginaire d’influence médiéval fantastique. Comme races, il existe les nains, les elfes et évidemment les humains puis parmi les méchants, les orcs, les gobelins, les morts-vivants, les skavens, etc. Mordheim: City of the Damned se situe dans le même univers.

Attention, il ne faut pas confondre avec Warhammer 40.000 qui lui se déroule dans un futur lointain, très très très lointain.

Introduction à Warhammer: End Times – Vermintide

L’histoire se déroule dans la ville d’Ubersreik sur la frontière est du Reikland. Ubersreik est une grande ville dépassée en taille uniquement par la capitale du Reikland, Altdorf.

Vous choisissez le personnage que vous désirez jouer et vous avez le choix entre cinq profils : Victor Saltzpyre (Répurgateur), Kerillian (Forestière -elfe-), Bardin Goreksson (Ranger -nain-), Sienna Fuegonasus (Sorcière flamboyante) et Markus Kruber (Soldat impérial).

Vous avez un mélange de différentes classes, chacune ayant ses avantages et ses désavantages. Il y a de quoi satisfaire le style de jeu de chacun. Chaque personnage a une arme de combat rapproché et une arme de combat à distance ainsi que différentes potions.

Chaque jeu comprend quatre joueurs. Vous ne trouverez donc pas les cinq classes ensemble dans une partie.

La première aventure que vous allez vivre ou plutôt jouer consiste à sonner l’alarme et prévenir les habitants d’Ubersreik de l’attaque des skavens. Les skavens sont des hommes-rats. Une fois cette première histoire réussit, vous gagnez de l’expérience et avec un tirage aux dés, un objet (si votre tirage est excellent, ça peut être un objet magique). Vous avez alors accès à d’autres quêtes.

Quelques points autour du jeu

Votre quartier général se situe dans une auberge d’Ubersreik. Vous pouvez y revenir régulièrement pour gérer votre équipement, recharger les munitions et améliorer votre armement (forge).

Pour les skavens, vous avez le troufion de base qui aime bien arriver en masse mais aussi des skavens spécialisés comme l’assassin, le mitrailleur, l’empoisonneur et ne parlons pas du skaven géant type brute épaisse.

Le jeu compte plusieurs extensions (DLCs). Certaines sont gratuites et d’autres payantes (évidemment). Elles ne sont pas utiles pour jouer, mais, si vous adorez ce jeu et que vous avez passé une tonne d’heures dessus, il peut être intéressant de prendre les extensions avec des cartes supplémentaires dont celle sur la forteresse naine.

Un point important du jeu, c’est la musique. Le compositeur de Warhammer: End Times – Vermintide est Jesper Kyd. Il a réalisé la musique des quatre premiers Assassin’s Creed, de la série Borderlands et Hitman mais aussi de la série télévisée Metal Hurlant Chronicles et plein d’autres jeux. Il est sans conteste un des meilleurs compositeurs de musiques de jeux si ce n’est pas le meilleur.

Ma conclusion

Je pense que vous avez du vous en rendre compte en lisant ce test. J’adore Warhammer: End Times – Vermintide et j’adore l’univers de Warhammer. La réalisation de ce jeu est excellente et promet de longues heures de jeu, de plaisir.

Il y a une chose que j’aimerai voir, c’est un portage sur Linux et Mac… mais ça reste un doux rêve.

Si vous aimez les jeux de type FPS, si massacrer des rats humanoïdes vous fait plaisir, si vous adorez le monde de Warhammer, s’il n’y a pas plus grand amateur d’héroic fantasy que vous, si vous avez toujours voulu jouer un répurgateur, alors, ce jeu est fait pour vous. Vous pouvez acquérir sans plus tarder dans la boutique de Steam le jeu Warhammer: End Times – Vermintide et commencer à vous amuser de suite ou quasiment.

Warhammer: End Times – Vermintide est disponible depuis le 23 octobre 2015 sur Steam (Microsoft Windows) mais aussi sur PlayStation 4 et Xbox One.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]