Super Galaxy Squadron Ex Turbo est un shoot them up vertical. Dans ce jeu disposant de plusieurs types de jeux, vous allez vous retrouver à casser du robot le tout sous une pluie constante de projectiles ennemis.

Bon, honnêtement, je suis passé à côté de l’histoire (ce n’est pas ce qui nous intéresse dans un shoot them up, en général), grosso modo, vous êtes les gentils et il faut aller annihiler toutes traces des méchants !

Ce jeu à la difficulté modéré (entendez par là un système de vie assez permissif et une sauvegarde avant chaque boss) tourne énormément autours du score. Ainsi, si le mode arcade se finit assez rapidement, entre 1 et 2h, la possibilité de progresser est toujours présente par la suite.

La critique suivante se base notamment sur le mode arcade et la gestion des boss.

Mon expérience !

A peine arrivé, le jeu nous propose de partir à la destruction de l’ennemi au volant d’un des 17 vaisseaux disponibles :

Bon, on ne va pas se mentir, même si on distingue plusieurs statistiques, la force, l’armure et l’agilité, durant notre première expérience, on se retrouve bien souvient à choisir de façon un peu aléatoire ou guidé par l’aspect de notre vaisseau. Pour ma part, j’ai opté pour un vaisseau puissant et rapide au détriment de sa résistance. Par la suite, j’ai pu tester les différents vaisseaux et on remarque bien vite la différence des statistiques, et même des styles de tir.

La partie commence et on se retrouve un peu perdu, heureusement, le temps d’adaptation n’est pas spécialement long et on apprend vite les 3 points les plus importants du jeu. Le premier est bien évidemment le déplacement et le tir normal. Le second est la présence d’un « hyper » qui va consister à envoyer une attaque détruisant tout sur son passage. Chaque personnage dispose de son « hyper » propre, sous certain, il s’agira de bombes, pour d’autres, de missiles. Enfin, la gestion du timing aidé par la mécanique du ralentissement temporel (c’est le nom que je lui ai donné, pas mal n’est-ce pas ?) qui va, comme son nom l’indique, ralentir le monde autour de vous pour vous aider à vous faufiler entre les centaines de projectiles ennemis.

Nous arrivons donc aux boss. Sont-ils durs ? Offrent-ils des combats épiques ? Les boss de Super Galaxy Squadron Ex Turbo sont assez nombreux et l’approche est différente à chaque fois. Pour ma part, certains boss m’ont semblé trop facilité par l’arrêt du temps et d’autres m’ont donné du fil à retordre. Pour ce qui est du combat épique, je ne peux pas vraiment parler de forte intensité et je me suis souvent retrouvé assez serein (ce qui est étrange pendant un boss).

Le gameplay est donc globalement assez basique. Alors passons un peu sur le reste. Qu’en est-il de la direction artistique ? Eh bien pour être tout à faire honnête, le jeu est assez décevant de ce côté-là. Que cela soit sur l’aspect musique ou sur l’aspect graphique, le jeu n’offre rien de bien particulier. Les décors ne changent pas énormément et la musique ne fait pas s’envoler le joueur, ce qui est assez décevant.

Mes impressions

Alors, ducoup, le jeu en lui-même, qu’est-ce qu’il en est vraiment ?

Mon évaluation peut vous paraître assez sombre, mais en réalité, elle ne reflète que ma propre perception du jeu. Je ne suis pas un grand fan des shoot them all et je ne suis pas non plus le scoreur absolu.

Si la difficulté est assez simple au début, on ne peut pas nier qu’elle se complexifie au fur et à mesure que l’on avance, rendant le jeu plus intéressant. En outre, la présence de nombreux modes permet au jeu une certaine durée de vie, la possibilité d’obtenir une réelle difficulté, ou encore de faire du scoring sans limite.

Est-ce que je recommanderai le jeu ?

Si vous êtes un fan du genre, oui. Soyons simplistes, si le jeu a une évolution « Très positive » sur steam, ce n’est pas anodin, c’est qu’il a plu à la communauté auquel il voulait plaire. Si vous cherchez de petits jeux pour vous détendez, passez votre chemin, il existe de nombreux jeux qui correspondront mieux à vos recherches !

Super Galaxy Squadron Ex Turbo est développé par le studio Synset et publié par New Blood Interactive et est disponible sur Steam (Microsoft Windows) depuis le 6 mars 2017.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]