Marooners est un jeu de style « party game » développé et publié par le studio néerlandais M2H.

Qu’est-ce qu’un « party game » avant tout ? La traduction française est « jeu vidéo de fête » ce qui est plutôt ridicule, vous me l’accorderez.

Nous pouvons considérer un jeu comme un « party game » s’il respecte deux principes de base :
– il se joue à plusieurs
– il est composé de plusieurs mini-jeux

Bien sûr, deux ou trois mini-jeux, c’est insuffisant.

Introduction à Marooners

Il n’y a pas d’histoire dans Marooners, enfin, sauf si vous considérez qu’être en compétition avec d’autres joueurs pour avoir un maximum de points est une histoire !

Ici, vous ne pouvez pas jouer seul, il n’y a pas de robots pour remplacer les adversaires inexistants. Si vous n’avez pas de famille, si vous n’avez pas d’amis, ni de copains, rassurez-vous, vous pourrez quand même jouer à Marooners. Bon, c’est vrai que vous ne pourrez pas vous amuser en local puisque votre deuxième prénom est « ermite » mais vous pouvez toujours jouer par Internet avec des personnes de la planète entière. Bonne nouvelle, n’est-ce pas !

La première chose à faire lorsque vous commencez une partie est de choisir votre personnage ainsi que son arme. Si vous trouvez que vous n’avez pas assez de personnages ou d’armes, ne vous en faites pas, plus vous allez jouer, plus vous allez débloquer de nouveaux personnages et de nouvelles armes. Une autre chose à choisir, c’est votre couleur (ou garder celle proposée par défaut). La couleur permet de personnaliser vos personnages et ainsi permettre à plusieurs joueurs de prendre le même personnage.

Plusieurs joueurs ? Et oui, comme je l’ai déjà dit, c’est un jeu multijoueurs et il faut être au moins deux pour jouer et au plus six joueurs en même temps.

L’objectif du jeu est simple, il faut attraper un maximum de pièces d’or et de joyaux et si possible le gros trésor pour avoir un maximum de points et finir le premier de la partie. Vous naviguez d’île en île. Sur chaque île se trouve un mini jeu différent. Vous pouvez rester quelques secondes à plusieurs minutes sur une île (c’est le jeu qui décide de la durée en fonction de paramètres dont j’ignore tout). En plus de récupérer un max de points, il faut avant tout rester vivant le plus longtemps possible.

Au bout d’un certains nombres de parties (à moins que ce soit au bout d’un certain nombre de temps), le score est affiché et le gagnant est évidemment celui qui a marqué le plus de points.

Quelques points autour du jeu

Comme la plupart des jeux multijoueurs, par Internet c’est génial car nous pouvons nous amuser à plusieurs (si nous avons personne sous la main), mais, MAIS il en reste pas moins que Marooners a beaucoup plus d’intérêt quand tous les joueurs sont côte à côte sur un canapé devant un écran géant ! Ça devient alors une partie mémorable !

Si vous n’avez pas de manettes, ça va être compliqué. Par défaut, deux joueurs peuvent jouer sur le même clavier, mais il est bien évident que c’est plus facile si chacun à sa propre manette. Il y a des claviers avec des cables qui font un kilomètre, mais le mien ne fait que quelques centimètres et en utilisant le clavier, je cache l’écran aux autres joueurs !!

Ma conclusion

Sans aucun doute, Marooners est un excellent jeu indépendant que je conseille à tous les joueurs à la recherche d’un bon, d’un très bon « party game ».

Ce que je souhaite pour ce jeu ? C’est que le studio sorte une extension (un DLC) avec de nouveaux personnages, de nouvelles armes et surtout de nouvelles îles avec de nouveaux mini-jeux.

Si vous aimez les jeux à plusieurs, si vous adorez courir après des pièces d’or, si vous êtes bon dans tous les styles de jeu, alors, pourquoi hésiter ? Je vous conseille d’aller acheter ce jeu, Marooners, dans la boutique de Steam sans plus tarder, vous ne le regretterez pas !

Marooners est disponible depuis le 15 septembre 2016 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 1    Moyenne : 3/5]