Rakuen est un jeu d’aventure développé et publié par Laura Shigihara.

En préparant le test de ce jeu, je me suis renseigné sur l’auteur de Rakuen, Laura Shigihara et je dois dire que je suis tout simplement impressionné. Elle est à l’origine une musicienne et a composé la bande son pour plus de 25 jeux dont le plus célèbre est Plants vs. Zombies (en novembre 2010). Elle a aussi prêté sa voix dans le jeu World of Warcraft. Sa dernière création, c’est le jeu Rakuen où elle a quasiment tout fait.

Introduction à Rakuen

En tant qu’individu, les hôpitaux sont des endroits que je préfère fuir, je ne me sens pas à l’aise au contact de la maladie. Pourtant, il y a des personnes qui sont dans les hôpitaux en permanence, pas par choix mais parce que la maladie les a amené dans ce lieu là.

Rakuen se déroule dans un hôpital. Le héros, le personnage que vous jouez, est un jeune garçon d’une dizaine d’années qui s’appelle… Garçon (Boy en anglais).

Nous ne connaissons pas vraiment la maladie du jeune garçon (vous trouverez une petite liste de médicaments sur la table en face de son lit), mais ce que nous savons, c’est qu’il doit rester en permanence à l’hôpital.

Au début du jeu, la docteur qui s’occupe de lui rentre dans sa chambre, elle a deux nouvelles. La première est qu’un voleur évolue dans l’hôpital, il a dérobé plein de nourritures dans la réserve de la cafétéria et le livre préféré du jeune garçon, Rakuen. La seconde nouvelle, votre personnage a l’autorisation de se promener dans l’hôpital.

L’histoire commence.

Quelques points autour du jeu

Dans l’hôpital, vous pouvez parler avec tout le monde. Certains n’ont pas de conversation et vous échangerez une phrase ou deux et avec les autres, vous pourrez avoir une « conversation ».

Dans l’hôpital, regardez partout, fouillez partout, lisez tout. Vous pourrez trouver des informations, des indices, des objets, ne négligez rien. Ramasser l’argent en fouillant dans les casiers peut sembler gênant, mais c’est nécessaire… vous pourrez, entre autre, offrir de quoi grignoter à une infirmière en détresse.

Ce qui m’a sincèrement le plus touché, c’est la découverte des autres patients. Le vieux monsieur grincheux et malheureux, l’homme qui perd la mémoire, la femme dans le coma depuis plusieurs mois avec son mari restant à côté et sans oublier les différentes jeunes filles… celle qui nous explique que chacune de ses billes est un monde différents où vivent des habitants heureux, l’autre qui aime les chats et qui crée des peluches et la dernière qui prépare une fête pour donner un sourire à tous ces patients dignes dans leur douleur.

Ma conclusion

Sincèrement, j’aime beaucoup ce jeu indépendant. C’est une vraie réussite. Il n’y a pas une once de violence, par contre, il y a une histoire avec une intrigue et plein de rebondissements. Il va de soit que je le conseille à tout le monde et plus particulièrement aux joueuses et aux joueurs qui cherchent autre chose comme jeu. N’hésitez pas, achetez Rakuen.

Je n’ai qu’un seul souhait pour ce jeu… enfin, pas vraiment pour le jeu mais plutôt pour Laura Shigihara, c’est de continuer dans cette voie là et de nous faire d’autres jeux tout aussi bon.

Si vous aimez les jeux d’aventure, si vous adorez les belles histoires, si vous voulez un jeu sans une goutte de violence, si vous voulez faire une bonne action, et bien, je vous conseille d’acheter dès maintenant, là, sans plus tarder dans la boutique de Steam ce jeu, Rakuen et si vous aimez la musique, la bande sonore originale composée par Laura Shigihara se trouve sur Bandcamp.

Rakuen est disponible depuis le 10 mai 2017 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 1    Moyenne : 5/5]