Splody est un jeu d’arcade développé et publié par le studio Dashing Strike.

Vous connaissez BomberMan (le jeu avait pour nom Dyna Blaster en Europe) ? Et bien, Splody représente la nouvelle génération de ce jeu célèbre.

Le jeu est sorti pour la première fois en 1983 sur console (NES, …) et ordinateur (ZX Spectrum, …). Mais la version la plus célèbre de BomberMan, celle dont vous pouvez retrouver la logique de jeu dans Splody, est sortie en 1990 sur Amiga, Atari et même PC (mais DOS). C’est cette version là qui avait pour nom Dyna Blaster pour le marché européen. Le jeu proposait déjà alors la possibilité de jouer à plusieurs en mode local, acceptant jusqu’à 5 joueurs au maximum.

Depuis, il y a plus d’une trentaine de déclinaisons officielles de ce jeu qui sont sorties sur consoles et ordinateurs et ceci, sans compter les versions réalisées par les fans (il y en a des dizaines en flash).

Introduction à Splody

Le principe du jeu est simple, vous devez être le dernier personnage vivant en jeu.

Splody (et BomberMan) se déroule dans une arène plus au moins grande. Cette arène est remplie d’obstacles destructibles et d’autres indestructibles. Vous savez manipuler les bombes et vous vous en servez pour détruire les obstacles mais aussi, et surtout, éliminer vos adversaires.

Une bombe, quand elle explose, a une aire d’effet dans les 4 directions (nord, sud, est et ouest), mettez vous en diagonale par rapport à la bombe et vous ne risquez rien. Quand un obstacle est détruit, vous pouvez trouver à sa place un bonus (ce que certains appellent un power-up).

L’intérêt de Splody (comme de BomberMan), c’est de pouvoir jouer à plusieurs. Sur Splody, le nombre maximum de joueurs est la puissance de votre machine, mais le studio conseille de se limiter à 20 joueurs car après, c’est ingérable et surement aussi injouable. Autant BomberMan permettait de jouer en local, Splody lui donne la possibilité de jouer en local et par Internet. Aujourd’hui, les serveurs Internet sont vides, mais c’est normal, après tout, le jeu est récent et pas très diffusé.

Quelques points autour du jeu

Splody propose plusieurs modes de jeu en plus du « il ne doit en rester qu’un » .

L’élément que je préfère dans ce jeu, c’est l’éditeur qui permet la création de vos propres niveaux et, normalement, le partage avec les autres joueurs. Cette idée est tout simplement excellente, pourtant, je regrette que le partage ne se fasse pas sur le Workshop de Steam.

De la même manière, je déplore l’absence des succès (des achievments, comme disent les anglais) et des cartes. Steam propose de nombreux outils pour intégrer au mieux les jeux dans la communauté qui a été mise en place. Ça me semble évident que ça doit être une des premières choses à faire, mais à priori, ce n’est pas aussi évident que ça !

Ma conclusion

Ce que j’aime bien chez Splody, c’est la possibilité de s’amuser aussi bien seul qu’à plusieurs… même si je conseille plutôt la version « plusieurs ». Au niveau réalisation, il n’y a rien à dire, c’est du très bon travail. Splody est un très bon jeu indépendant.

Si vous vous rappelez de BomberMan ou Dyna Blaster, si vous aimez les jeux à plusieurs sur un divan, si vous estimez qu’un jeu doit savoir évoluer tout en respectant les principes de base, enfin, si un prix correct a aussi de l’importance pour vous, alors, c’est le jeu qu’il vous faut. Vous pouvez trouver ce jeu, Splody, dans la boutique de Steam, achetez-le, mieux, achetez plusieurs clés et partagez les avec vos meilleurs amis.

Splody est disponible depuis le 21 mars 2017 sur Steam (Microsoft Windows). Les versions pour Linux et Mac devraient suivre prochainement.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]