Blissful Sleep est une extension pour Beholder, le jeu de simulation développé par le studio russe Warm Lamp Games et publié par Alawar Entertainment.

J’espère que vous connaissez Beholder, ce jeu est une petite merveille que tout le monde se doit de posséder. Pour rappel, Beholder a été classé sur Graal.fr comme le meilleur jeu indépendant de l’année 2016. Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de jouer à Beholder, vous pouvez toujours lire le test, mais ça ne remplacera pas de jouer au jeu !

Le titre de cette extension est Beholder – Blissful Sleep qui est traduit en français par Beholder – Sommeil béat.

Introduction à Beholder – Blissful Sleep

Avant de parler de l’extension en elle-même, je vais vous rappeler les premières minutes de Beholder.

Carl Stein et sa famille viennent d’arriver en ville. Carl est gardien d’immeuble et un nouveau poste lui a été assigné. En arrivant devant l’immeuble, son prédécesseur, pas assez zélé, est embarqué par la police.

Maintenant, parlons de Beholder – Blissful Sleep.

L’histoire se déroule 15 jours plus tôt et vous jouez Hector Medina (celui qui va devenir l’ancien gardien d’immeuble embarqué par la police).

Aujourd’hui, Hector a 65 ans. C’est son anniversaire. Mais, MAIS l’Administration souhaite à Hector son 85ème anniversaire. Comme nous savons tous, que ce soit dans le jeu ou en France, l’Administration ne se trompe jamais. Hector a un rendez-vous fixé dans 14 jours au Centre d’euthanasie local pour la procédure Sommeil béat. Cette procédure est simple, il s’agit de tuer toutes les personnes âgées pour économiser les frais qui vont avec l’âge.

Mais même si l’Administration vous tue dans 14 jours, vous devez toujours la servir avec loyauté jusqu’à la fin. La première mission est « Dans le cadre du Programme de pureté génétique de la population, vous devez recueillir un échantillon d’ADN de tous les locataires de votre immeuble. »

Quelques points autour du jeu

Vous découvrirez qu’un de vos locataires travaille aux archives et qu’il a le moyen de falsifier les documents et comme ce qui compte est ce qui est écrit sur les documents, il se retrouve plus jeune et vous… plus vieux !

Vous découvrirez aussi qu’une de vos locataires a eu des jumeaux. Sa fille, pleine de vie, lui a été retirée et elle a gardé son garçon. Une autre locataire, incapable d’avoir des enfants, a reçu une fille en adoption et étrangement, la fille et le garçon des deux locataires ont le même âge, les mêmes goûts et se sentent très proche.

Beholder – Blissful Sleep est un jeu où vous êtes libre de faire ce que vous voulez. Vous pouvez être une ordure, espionner, rapporter, dénoncer tout le monde ou juste ceux qui ne vous reviennent pas ou, au contraire, vous pouvez rendre la vie plus facile à vos locataires, en les aidant, en apportant des réponses à leurs questions ou à ce qu’ils recherchent, etc.

Notez qu’au dernier étage, il y a deux appartements qui ont besoin de travaux. Vous pouvez les rénover et chercher de nouveaux locataires.

Ma conclusion

Beholder – Blissful Sleep est une petite merveille que je conseille à tous les heureux possesseurs de Beholder.

Attention, l’extension est traduite dans 12 langues mais il y a beaucoup d’erreurs en français. Il y a des fautes d’accord et le pire, il y a des phrases dites par les mauvais personnages !

Si vous aimez avoir carte blanche dans un jeu, si le principe d’être gentil ou une ordure vous plait, si vous avez adoré Beholder, enfin, si vous avez quelques euros à dépenser, allez dans la boutique de Steam pour acheter sans tarder l’extension Beholder – Blissful Sleep, c’est un investissement mérité.

Beholder – Blissful Sleep est disponible depuis le 18 mai 2017 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 2    Moyenne : 2.5/5]