Cooking Witch est un jeu d’arcade développé et publié par le studio suédois VaragtP.

Derrière ce studio se trouve une seule personne, Daniel. Il est l’auteur de nombreux jeux dont quatre se trouvent sur Steam (et d’autres plateformes, pour certains). Il y a, bien sûr, Cooking Witch que je teste en ce moment, Plantera que j’ai déjà testé et Loot Hero DX et Tap Heroes que vous pouvez trouver en ultra-réduction jusqu’au 16 juillet 2017 sur Otaku Bundle #1.

Mais bon, vous êtes ici pour m’écouter sur Cooking Witch, alors je commence.

Introduction à Cooking Witch

Le jeu fait référence à Halloween, la fête ultra-commerciale se déroulant tous les ans le 31 octobre.

Tout le monde sait que le 31 octobre, les sorcières sortent pour manger les petits enfants. C’est donc pour cela que beaucoup d’entre eux se déguisent en monstre et sortent, sachant très bien qu’ils ne seront pas reconnus par les sorcières. Quand à ceux qui ne se déguisent pas, il est préférable qu’ils restent chez eux… et s’ils prennent le risque de sortir, ils trouveront en face quelqu’un qui ne les ratera pas, vous !

Dans Cooking Witch, vous jouez une sorcière le soir d’Halloween.

Attrapez les enfants et faites les tomber dans la marmite. Plus vous mettrez d’enfants dans la marmite, plus vous aurez de quoi manger et plus vous mangez, plus vous avez de points pour acheter de nouveaux équipements (comme un balai plus rapide, des cannes à pêche supplémentaires, des hameçons en plus pour enlever plusieurs enfants à la fois, etc).

ATTENTION, les parents veillent. A force d’enlever des enfants, des Papas sortent avec leur fusil et vous tirent dessus. Bien sûr, évitez leurs tirs !

Quelques points autour du jeu

Qu’est-ce que c’est beau des enfants innocents qui pensent profiter sans aucun risque d’une fête foraine le jour d’Halloween. Qu’est-ce que c’est méchant de jouer une sorcière sans coeur cannibale qui part à la chasse aux enfants.

La bande sonore de ce jeu est tout simplement excellente. Vous pouvez retrouver du Beethoven, du Berlioz, du Wagner et du « Sousa » mais pour ce dernier, je ne connais pas. J’espère que nous aurons la possibilité de trouver en extension l’OST du jeu avec ces musiques.

Ma conclusion

Cooking Witch est un bon jeu indépendant qui a tout pour plaire à tout le monde et plus particulièrement aux jeunes joueuses et joueurs. Le graphisme est superbe, la musique est envoutante et la programmation est soignée, bref, c’est un jeu que vous pouvez posséder sans aucun regret.

Si vous aimez Halloween, si vous êtes fasciné par les sorcières, si vous savez être plus rapide que Papa avec son vieux tromblon, si vous adorez quand un jeu est superbement réalisé, enfin, si vous ne savez pas résister au petit prix d’un jeu (un peu moins de 2 euros), alors, c’est le jeu qu’il vous faut. Faites-vous plaisir, offrez vous sans plus tarder ce jeu, Cooking Witch, dans la boutique de Steam. Si vous n’avez pas les autres jeux du même studio, profitez-en pour vous les offrir avec, vous vous ferrez un excellent cadeau à petit prix.

Cooking Witch est disponible depuis le 18 mai 2017 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]