Dans l’industrie des jeux vidéo, nous avons eu le droit à pléthore de jeux de plateforme, du navet à la perle rare, Ratchet & Clank a fait partie de ces chefs d’œuvre qui sont des « must have ». Tout fraichement arrivé sur Steam, Skylar & Plux Adventure on Clover Island est un jeu indépendant du studio Right Nice Game, ce 3D plateformer reprend les bases de son prédécesseur, un acolyte excentrique, de l’humour, de belles phases de plateformes, un scénario fun mais profond et un level-design plutôt bien fait.

Avec Yooka-Laylee, on enchaîne les hommages ces derniers temps, celui-ci sera-t-il à la hauteur de son maître ?

INTRODUCTION AU JEU

Skylar & Plux démarre dans une salle ou Skylar est emprisonné sur une station spatiale, réussissant à s’enfuir, et atterrissant sur une planète où il rencontre Plux, l’oiseau délirant, l’aventure commence, nos deux compagnons partent déjouer les terribles plans de l’antagoniste « CRT » qui est une sorte d’ordinateur diabolique.

Pour se faire Skylar et Plux vont solliciter l’aide des autochtones présents qui d’ailleurs pour la plupart sont sous le joug de CRT, emprisonné aux quatre coins des niveaux, on pourra libérer les civils moyennant une monnaie d’échange que l’on trouvera un peu partout, le doyen de l’ile nous guidera dans notre lutte pour sauver le monde.

QUELQUES POINTS AUTOUR DU JEU

Skylar & Plux n’invente rien, il se contente de réutiliser ce qui marche, quatre mécaniques principales, le saut, le double saut, l’attaque au coup de poing et l’attaque de zone. Ces mécaniques de base seront omniprésentes dans le jeu et vraiment nécessaires pour chacune d’entre elles. En complément trois pouvoirs seront à débloquer, un jet pack servant pour planer sur un temps limité et aussi faire des sauts plus haut, un ralentisseur de temps très bien utilisé avec le level-design et un aimant a forte attraction qui sera bien utile pour déplacer de géantes boules de fer.

La prise en main est immédiate et fluide, les actions s’enchaînent naturellement et il vous faudra moins de 5 minutes avant de maitriser notre héros. La caméra à parfois la patte folle et ceci peut être énervant, les angles de vue ne sont pas maitrisés à la perfection et cela peut créer de petits désagréments mais honnêtement rien de grave. Pour ceux qui se poseraient la question, aucune interaction n’est possible entre les deux protagonistes, Plux n’est présent que pour faire de la figuration ou motiver son acolyte, ce qui est déjà pas mal, il est également drôle dans son éloquence ou certaines de ses actions.

Coté level-design, c’est une réussite, les niveaux sont très bien conçus, des énigmes sont parsemés dans les niveaux et certaines vous demanderont de réfléchir un peu. Les pouvoirs spéciaux sont bien utilisés, le ralentisseur de temps peut par exemple vous permettre de passer sur des plateformes qui tournent sur elles même trop vite pour le faire en temps normal, le jet pack sert le plus souvent à planer pour atteindre des zones inaccessibles, l’aimant aide à résoudre des énigmes ou à attirer en masse des ennemis composés de métal.

Niveau bestiaire, pas de quoi sauter au plafond, des mini ordinateurs sur patte, des ordinateurs lance-roquettes ou équipés de mitrailleuses seront les seuls ennemis que vous rencontrerez dans tout le jeu, clairement les phases de combat ne constituent pas la force de Skylar & Plux, ceci étant dit certains ennemis surprennent par leur dégâts et j’ai quelque fois « ragé » sur une mort stupide.

En terme de direction artistique, c’est beau, style graphique proche du cartoon et de Ratchet & Clank pour ceux qui connaissent, très colorés, les niveaux sont très agréables à regarder tout en déambulant pour casser de l’ordinateur belliqueux. Pour un jeu indépendant, la qualité des textures se veut très correcte et les animations sont fluides à quelques exceptions prêtes ou le jeu rame un tout petit peu quand il y a trop d’ennemis à l’écran, encore une fois ce n’est vraiment pas un problème. Chaque niveau à son identité, de l’ile paradisiaque au complexe futuriste, on ne se sent pas lassé et le renouvellement opère sa magie à chaque fois que l’on rentre dans un nouvel univers.

CONCLUSION

Voici un bon titre de quoi occuper une ou deux journées de votre été, j’ai été enchanté par ce titre qui ma foi, m’a rappelé de bons souvenirs. Ceci étant dit la durée de vie est très courte et c’est là que le bât blesse, 4h environ pour tout finir, on en voudrait plus étant donné qu’on s’amuse vraiment. Le jeu est entièrement sous-titré en anglais, c’est important de le savoir. Mais pour 14.99€ sur Steam je ne peux que vous le conseiller car son homologue Yooka-Laylee ne vous tiendra pas plus de 6h pour 39.99€, pas l’affaire du siècle.

Merci à ce studio de nous avoir rappelé qu’il est toujours possible d’avoir des productions non pas innovantes mais qui fonctionnent et c’est le cas avec Skylar & Plux Adventure on Clover Island.

Skylar & Plux: Adventure On Clover Island est développé par le studio suédois Right Nice Games et publié par Grip Digital et est disponible sur Steam (Microsoft Windows), sur PlayStation 4 et Xbox One depuis le 19 mai 2017.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]