Nadia Was Here est un jeu de rôle développé par le studio néerlandais Jajaben Games et publié par Indietopia Games.

La première chose que vous allez remarquer en lançant ce jeu (ou en regardant sa bande annonce), c’est son graphisme. Le studio, surement nostalgique des années 1980, a fait un jeu tel que nous avons pu jouer (enfin, tel que certains d’entre nous ont pu jouer) sur le ZX Spectrum, l’Amstrad, le Commodore 64 (plus connu sous le nom C64) ou l’Atari ST.

Il existe aujourd’hui parmi les développeurs ou studios indépendants, une partie d’entre eux déifiant les années 1980. Ils créent des jeux rétro, ils s’habillent avec des pantalons pattes d’eph et des chemises ou t-shirt avec de grosses fleurs, ils ont des cheveux longs, ils boivent du Coca ou Pepsi Original et ils ont 64 de mémoire sur leur ordinateur… hmmm, pas 64Mo mais 64Ko !!! Le principal, ils ont tous moins de 30 ans et n’ont jamais connu ces années là !!

Introduction à Nadia Was Here

Le jeu a une histoire plutôt sympa. L’aventure se déroule dans notre monde ou un monde parallèle, peu importe, à une époque médiévale fantastique.

Nadia Was Here commence avec une petite fille d’environ 5 ans, seule dans un village, en train de pleurer. Nous apprenons que cette petite fille s’appelle Nadia et nous nous doutons bien qu’elle a été abandonnée par ses parents.

Une petite bande de brigands passe dans le village, s’apitoie sur la petite fille en train de pleurer et l’emmène avec eux.

Fin de l’introduction, début du jeu se déroulant 10 à 15 années plus tard.

L’histoire commence avec un vétéran, un brin alcoolique, s’appelant Hogan. Quand il se réveille un matin, il découvre qu’un bouclier, seul souvenir des campagnes qu’il a pu faire, est en train d’être dérobé par un voleur. Il se lance à la poursuite du voleur.

Nous retrouvons Nadia. C’est désormais une jeune femme. Elle est en prison et s’apprête à s’échapper. Une fois hors de la prison, elle est poursuivie par des gardes et tombe sur Hogan.

Hogan et Nadia chassent les gardiens. Hogan ayant « sauver » Nadia, il lui demande de l’aider dans la recherche de son bouclier. Comme Nadia est une voleuse, elle saura où aller.

Ensemble, nos deux compères tombent sur un mage, Tereshan, ayant besoin d’une escorte pour transmettre une information importante à la Grande Bibliothèque, ils décident de voyager tous les trois ensemble.

La partie commence enfin.

Quelques points autour du jeu

Le système des combats est très original. Les personnages peuvent se déplacer permettant d’éviter les coups mortels ou tout au moins très douloureux que peuvent porter les ennemis. Il suffit qu’il y ait personne devant un adversaire quand il frappe pour rendre les choses plus faciles… ou mettre Hogan.

Pour rappel, Hogan est un guerrier, il frappe fort et possède plusieurs boucliers lui permettant selon lequel vous avez choisi d’éviter telle ou telle attaque.

Quand à Nadia, l’héroïne n’oublions pas, elle a à sa disposition un crochet qui lui permet de voler ses adversaires. Attention, si vous ne volez pas l’adversaire, il y a des chances de ne pas retrouver les objets sur les cadavres une fois que vous les avez tué !… Donc, volez !

Quand à Tereshan, c’est un magicien et il a ses sorts, même de soin (oui, les magiciens d’aujourd’hui ne sont pas ceux d’hier !).

Ma conclusion

A la différence de beaucoup, je suis passé par la période années 1980 et je suis bien content d’être au XXIème siècle, aujourd’hui. Je ne porte aucun culte pour les jeux rétros. Nadia Was Here est un bon jeu indépendant, même un très bon jeu, je le confirme. L’histoire est bien faite et la programmation est soignée, mais le gros problème de ce jeu, c’est son graphisme… je n’aime pas et je n’accroche pas du tout. C’est strictement personnel et je peux comprendre que les cultistes du rétro apprécient ce style.

Si j’avais un souhait à émettre (pas besoin de trois, juste un), c’est que le studio sorte une version avec des graphismes modernes de Nadia Was Here, je suis sûr que ça se vendrait mieux !

Si vous aimez les jeux de rôle, si un graphisme datant d’il y a 30 ans ne vous dérange pas plus que ça, si vous aussi vous vous demandez quel est le point commun entre Nadia et Tereshan, enfin, si vous voulez bien vous amuser pour un prix correct, alors, achetez le ! Oui, n’attendez pas, allez dans la boutique de Steam pour acquérir ce jeu, Nadia Was Here, ce sont beaucoup d’heures d’amusement en perspective.

Nadia Was Here est disponible depuis le 26 mai 2017 sur Steam (Microsoft Windows et Mac).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]