Rogue Islands est un jeu de tir à la première personne développé et publié par le studio canadien Big Fat Alien.

Je peux vous résumer en une phrase l’objectif de ce jeu : Il faut sauver la planète d’une horde de démons. Rassurez-vous, ce n’est pas la Terre cette planète. Ici, la planète, les paysages, les monstres, tout est voxelisé et le monde est un vaste océan avec une multitude d’îles.

Pour rappel, un jeu voxelisé est un jeu fait de pixel en 3D, tout simplement.

Je tiens à vous faire remarquer que j’ai joué à ce jeu alors qu’il était en accès anticipé.

Introduction à Rogue Islands

La planète où se déroule le jeu s’appelle Vitalor et un réseau d’arbres géants relient les différentes îles. Avec l’arrivée des forces démoniaques, ce réseau d’arbres a cessé de fonctionner.

Vous jouez Motwort (à vos souhaits !) et votre objectif est de sauver ces arbres et remettre en route le réseau.

Votre première étape est l’île de « Florid Vale ».

Il y a des choses de base à savoir dans ce jeu :

– Vous avez toujours faim ou quasiment. Quand vous arrivez devant « Florid Vale », vous avez la dale et heureusement, il reste un navet et une herbe sur votre bateau, ce sont vos dernières réserves. Désormais, il faudra se nourrir avec ce que vous trouverez sur l’île.

– Des monstres, vous en avez le jour comme la nuit sur l’île. Sur « Florid Vale », vous rencontrerez des squelettes, des guêpes et même des beholders (et surement d’autres que je n’ai pas répertorié)… j’ai failli oublier les premiers ennemis que vous allez rencontrer, les piranhas… l’océan est infesté de piranhas et étrangement, je n’ai pas trouvé comment les tuer.

– La nuit, il faut se cacher et dormir. Vous pouvez vous réfugier dans la cale de votre bateau et je suppose qu’il y a surement un refuge sur l’île. La nuit sortent des fantômes que vous pouvez affronter mais que vous ne pouvez pas blesser ni détruire sur « Florid Vale » où alors je n’ai pas trouvé comment (bis).

Quelques points autour du jeu

Je suis surement une buse de première dans ce genre de jeu, mais je dois dire que j’ai joué et rejoué et rerejoué plusieurs dizaines de fois à Rogue Islands et à chaque fois, ma partie a consisté à trouver à manger, à combattre les monstres, à explorer un peu et à me réfugier le plus vite possible dans mon bateau pour survivre la nuit.

J’ai déjà réussi à passer une nuit (une seule fois), mais jamais deux et à cela, il faut ajouter que lorsque vous mourrez, vous recommencez à zéro.

Votre personnage a très vite faim… il faut quasiment passer son temps à chercher de quoi le nourrir. Sans compter que l’île est remplie de ronces indestructibles et que si vous avez le malheur de tomber d’une falaise, c’est la fin !

Comme vous pouvez le voir, je n’ai pas vraiment exploré le jeu ni utilisé les différentes possibilités qu’offrent Rogue Islands.

Ma conclusion

Globalement, j’aime bien ce jeu indépendant et le seul reproche que je peux faire, c’est qu’il soit trop difficile pour des joueurs comme moi, et le plus « drôle », c’est que j’ai joué en mode facile !!

Si vous aimez les jeux de tir, si vous adorez jouer un magicien, si vous êtes à l’aise dans les mondes voxelisés, si vous aussi vous voulez combattre le mal, enfin, si vous trouvez génial un jeu dont le prix est en dessous de 10 euros, alors, faites-vous plaisir ! N’attendez pas, allez sur la boutique de Steam et achetez de suite ce bon jeu indépendant, Rogue Islands. Même s’il est un peu difficile, vous ne le regretterez pas !

Rogue Islands est disponible depuis le 12 mai 2017 en accès anticipé sur Steam (Microsoft Windows). La version définitive devrait être disponible pour la fin d’années.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]