Myrne: The Quest est un jeu de rôle développé et publié par le studio belge Beldarak Games.

Avant de parler de ce jeu, il y a plusieurs vérités que je tiens à vous révéler avant.

Myrne: The Quest est la suite de l’excellent jeu de rôle Song of the Myrne : What Lies Beneath. Mais ce n’est pas tout, dans ce monde de Myrne, il y a toute une multitude de jeux tout aussi passionnants qui ne sont pas encore disponible sur Steam. Mais rassurez-vous, le studio compte bien les mettre petit à petit sur Steam… n’est-ce pas !

Comme je l’ai précisé plus tôt, Beldarak Games est un studio belge composé d’une personne avec une multitude de compétences (au lieu de faire comme dans d’autres studios, une multitude de personnes avec une seule compétence) dont la principale est sans conteste l’humour. Si vous n’aimez pas l’humour belge, c’est simple, je suis désolé pour vous… il n’est pas possible d’y échapper.

Enfin, sachez que Song of the Myrne : What Lies Beneath est un jeu en 2D, alors que Myrne: The Quest est lui en 3D à la première personne.

Introduction à Myrne: The Quest

Vous jouez un aventurier à la retraite qui a été manipulé par les habitants du village pour nettoyer le donjon voisin rempli de créatures monstrueuses. Le gros problème, c’est que la manipulation a consisté à tuer votre femme, Flufinette.

Vous avez appris la vérité et ça va saigner.

Pour définir votre personnage et son équipement, vous avez trois petites questions.
1/ si vous utilisez plutôt la force, la magie ou la ruse
2/ si vous avez qu’un seul objet, lequel choisir : les potions, l’épée ou le casque
3/ si vous récupérez un objet, lequel : baton de magicien, arc et flèche ou or

Un ami magicien vous conseille de récupérer trois artéfacts : l’oeil, le bâton et le pommeau. Bon, l’oeil a surtout pour utilité de permettre de retrouver les deux autres, mais il en reste pas moins que ça fait trois au total. Une fois avec ces artéfacts, vous pourrez vous venger du village et qui sait, peut être ramener Flufinette à la vie (mais le peut être a son importance).

Un autre ami, le fossoyeur, a un ami qui a un ami qui a entendu parlé d’une personne qui aurait vu un prêtre se promener avec un gros oeil derrière lui. C’est une piste sérieuse… si, si !

Et le jeu commence.

Quelques points autour du jeu

Après avoir discuté avec nos amis, récupéré tout ce qui est ramassable, vous allez vous coucher. Au réveil, dans une chambre d’auberge, vous continuer à prendre un maximum de choses et discuter avec tous ceux que vous croisez. Attention, évitez de sortir en pyjama, ça le fait pas, surtout que vous trouverez votre armure dans la chambre ! Pour la suite, vous le découvrirez par vous même.

En appuyant sur TAB, vous aurez accès à l’inventaire. Mettez en 1 l’arme que vous voulez prendre et sur la main, l’objet que vous utilisez en parallèle à l’arme… un bouclier, une torche, une seconde arme…

Ma conclusion

Les points forts de cet excellent jeu indépendant, ce sont sans aucun doute l’histoire, l’humour mais aussi la modélisation (c’est impressionnant tout ce qui a été fait). Le point faible, c’est que le déplacement de mon héros, par exemple, lorsque j’appuie pour qu’il avance et bien, quelques secondes plus tard, il se déplace.

Si vous aimez les jeux de rôle, si vous adorez l’humour belge, si vous voulez jouer à un jeu de très bonne facture et si par dessus tout, vous vous sentez prêt à dépenser moins de 9 euros, alors, c’est le jeu qu’il vous faut. Faites vous plaisir, offrez vous ce très bon jeu, Myrne: The Quest dans la boutique de Steam et si vous ne possédez pas le premier, profitez-en pour prendre aussi Song of the Myrne : What Lies Beneath

Myrne: The Quest est disponible depuis le 1er juin 2017 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]