35MM est un jeu d’aventure développé et publié par le développeur russe Sergey Noskov.

Avant tout, sachez que le titre du jeu, 35MM, ne fait pas référence au calibre d’une arme à feu mais plutôt au format 35 mm qui est le format le plus courant des vieux appareils photos (ceux qui existaient et qui existent encore) avant les appareils numériques ! Le personnage que vous jouez est un photographe amateur.

Le jeu est un mélange de plusieurs sortes de jeu : le jeu d’aventure, le simulateur de marche, le jeu d’exploration et le jeu de survie. De tous ces styles, 35MM se rapproche plus du jeu d’aventure.

Introduction à 35MM

Dans ce jeu, il y a deux hommes, vous jouez l’un d’entre eux avec une vue à la première personne, sauf lors des cinématiques.

Ils sont dans une plaine à côté d’une maison abandonné. Ils vont traverser la plaine, fouiller ici et là, entrer dans une forêt, se faire pourchasser par un ours jusque le second homme le tue avec son pistolet devant une grange

Le jeu a bien commencé.

Et l’histoire ?

Nous sommes dans un futur pas très lointain, en Russie. La Troisième Guerre Mondiale a eu lieu, personne ne sait qui a utilisé une arme bactériologique mais elle a été très efficace. Une maladie insoignable et mortelle s’est répandue comme une trainée de poudre à travers la planète et près de 90% de la population est morte. Les gouvernements sont tombés aussi et désormais, c’est presque du chacun pour soit !

Vous jouez un jeune homme. Nous ne savons pas où il va et ce qu’il recherche, mais une chose est sûre, c’est qu’il suit son compagnon de route. Quand il dort, il, vous avez des rêves de votre passé permettant d’expliquer un peu la trame de l’histoire.

Quelques points autour du jeu

Quand votre personnage est blessé, ou quand il a faim / soif, sa vue devient floue et son déplacement est moins net. Appuyez sur TAB (la flèche pointant vers un mur sur la gauche du clavier) pour accéder à l’inventaire et cliquez sur la chose que vous voulez utiliser. Evidemment, votre inventaire se vide petit à petit, il est donc absolument nécessaire de chercher partout pour récupérer tout ce qui est récupérable.

Un indice ? Quand vous serez dans la grange et que votre compagnon de route vous envoie chercher de l’eau au puit, ne cherchez pas que le puit, cherchez aussi un seau… si vous n’avez pas le seau, vous serez un sot qui ne pourra pas prendre de l’eau !

Le jeu est fait en Unity, et malheureusement, il ne fonctionne pas sous Mac ou Linux. Je ne comprends pas.

Ma conclusion

35MM est sans conteste un excellent jeu indépendant que je conseille à tout le monde, enfin, à tout ceux qui aiment les jeux d’aventure et post-apocalyptique. La bonne nouvelle, c’est que l’auteur a réalisé d’autres jeux (svet et le train), j’espère qu’il va les porter sur Steam, s’ils sont tout aussi bon, ça va plaire.

Si vous aimez les ambiances sombres, si vous n’avez pas peur de marcher et de courir, si vous maîtrisez l’anglais (ou le russe), si vous voulez voir comment réagit un survivant devant la fin du monde, enfin, si vous ne vous droguez pas à l’action, alors, c’est le jeu qu’il vous faut. Allez maintenant sur la boutique de Steam et faites l’achat de ce bon jeu indépendant, vous ne regretterez pas d’acquérir 35MM… en plus, son prix est très correct.

35MM est disponible sur Steam (Microsoft Windows) depuis le 28 mai 2016.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]