Undertale est un jeu d’aventure développé et publié par le studio Tobyfox.

Tout le monde parle d’Undertale comme d’un jeu de rôle, je suis désolé, ce n’est pas parce que vous pouvez trouver des monstres dans ce jeu et les affronter que ça en fait pour autant un jeu de rôle. En comparant avec d’autres jeux, Undertale se positionne plus comme un jeu d’aventure avec beaucoup d’énigmes et des face-à-face avec des opposants.

Une autre chose, j’admet que depuis toujours, je critique ce jeu. Il faut dire qu’il y a de quoi, depuis sa sortie, des tonnes d’abrutis l’encensent comme étant le meilleur jeu vidéo de l’année 2015 et le meilleur de l’année 2016 voire le meilleur de tous les temps. NON, ce n’est pas le cas. Undertale est un bon jeu, original, avec une bonne histoire et beaucoup d’humour mais avec un design (graphique comme sonore) ultra-mauvais. Un vrai graphiste et un vrai musicien se seraient impliqués dans la réalisation, ça aurait surement changé beaucoup de choses positivement pour Undertale.

Bref, critiquer un jeu sans l’avoir testé, c’est limite. Comme j’ai eu l’occasion de l’acquérir à petit prix, voilà l’occasion ou jamais d’écrire dessus.

Introduction à Undertale

Pendant longtemps, l’humanité a vécu en harmonie, bon, en paix avec ceux que nous appelons aujourd’hui des monstres. Un jour, une petite étincelle a déclenché une guerre effroyable entre ces deux nations. Toutes les races humaines se sont rassemblées pour affronter toutes les races « monstrueuses ». Les humains ont été victorieux. Ils ont repoussé les monstres sous la Terre et magiquement (oui, à l’époque la magie existait encore), ils ont bloqué le passage entre les deux mondes. Les humains vivent sur la Terre, les monstres sous la Terre.

Nous sommes de nombreuses années plus tard, au début du XXIème siècle.

Une jeune fille, perdue, se retrouve au sommet d’une montagne. Elle se prend les pieds dans une plante et chute dans une faille l’amenant au coeur de la montagne, dans le royaume des « monstres ».

Maintenant, le jeu commence.

Quelques points autour du jeu

Une jeune fille asiatique ou bien un monde à la Simpson ? C’est une question secondaire, vous allez me dire, tout à fait, mais comme j’ai l’habitude de jouer un personnage me ressemblant, une petite fille asiatique ne me représente pas vraiment !

La violence ou la diplomatie ? Quand vous affrontez des adversaires, vous pouvez soit les attaquer et les tuer, soit discuter avec eux, les troubler et les faire fuir. Quand un monstre vous attaque, votre personnage représenté par un coeur dans un rectangle doit éviter les tirs de l’adversaire. A chaque tir touchant votre coeur, vous perdez plus ou moins des points de vie.

La confiance. Dans beaucoup de jeux, j’ai tendance à faire confiance aux personnages que je rencontre. Dans Undertale, vous découvrez très vite avec la fleur (qui est le premier personnage que vous rencontrez) qu’il ne faut pas faire confiance même à ceux qui sont gentils. La fleur est votre ennemie !

Ma conclusion

Globalement, j’ai pris énormément de plaisir à jouer à Undertale. Je le reconnais, c’est un excellent jeu indépendant dont les points faibles sont le design pixelisé et minimaliste et la musique qui fait grincer des dents… mais je vous rassure, je m’y suis habitué.

Si vous aimez jouer la soeur de Lisa Simpson (non pas Maggie, mais sa soeur cachée), si vous êtes un champion dans les énigmes à répétition, si vous adorez le refus de la violence dans un jeu, si l’humour compte énormément pour vous, enfin, si un prix inférieur à 10 euros est très correct pour un bon jeu indépendant, alors, ne vous privez pas ! Je vous invite sans plus tarder à acquérir ce jeu, Undertale, dans la boutique de Steam, vous ne devriez pas le regretter.

Undertale est disponible depuis le 15 septembre 2015 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux). La version PlayStation 4 est attendue cet été 2017.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]