DragoDino est un jeu de plateformes développé par le studio français TealRocks Studio et publié par Plug In Digital.

Ce jeu se distingue par son graphisme, son ambiance, l’histoire et il faut ne pas les oublier eux aussi, les personnages. L’ensemble fait que DragoDino se destine à tous les joueurs de 7 à 77 ans mais avec une nette préférence pour les tous et les toutes jeunes de 5 à 12 ans.

Un autre petit point avant d’aborder l’histoire, les niveaux sont générés aléatoirement. C’est à dire que si vous mourez au niveau 1 (bon, disons plutôt au niveau 10), lorsque vous le recommencez, ce n’est plus le même niveau. La difficulté reste la même, mais tout ce qui est plateformes et monstres se trouvent disposés différemment… aussi les joyaux (personne ne vous oublie, les chasseurs de trésors !).

Introduction à DragoDino

Je vous présente Bob, c’est lui que vous jouez. Si vous le désirez, vous pouvez changer de personnage. Au début, vous avez accès à 4 personnages différents : Bob et Bob mais aussi Lola et Lola. Les deux Bob ont les mêmes caractéristiques alors que Lola est un poil différente, mais c’est normal, c’est Lola et pas Bob. Quatre autres personnages sont à débloquer par la suite. Bob et Lola sont des dragodinos, une branche de la famille des dragons.

L’histoire…

Chez les dinosaures comme chez les dragons, la naissance d’un enfant est une chose rare et donc un évènement important. Lola vient d’être maman et a pondu un oeuf. Bob, comme tous les papas, a fait le tour des cafés pour fêter l’évènement. En rentrant à la maison, il découvre Lola en train de pleurer. Quelqu’un a volé l’oeuf !!! Le sang de Bob ne fait qu’un tour et il se lance à la poursuite des voleurs.

Rapidement, bon, après quelques jours, Bob découvre son oeuf en haut d’un énorme arbre (merci au GPS). Bob va donc s’enfoncer dans la forêt, affronter ceux qui se mettent sur son chemin et récupérer son oeuf pour le ramener à sa chère Lola (avec la promesse de ne plus boire… enfin, peut être).

Pour passer de tableau en tableau, il faudra récupérer tous les cristaux bleus. Ces cristaux bleus sont gardés par des monstres et heureusement, Bob sort toujours avec son pistolet à munitions illimités.

Quelques points autour du jeu

Les monstres n’apportent pas que des cristaux bleus, et d’ailleurs juste certains. D’autres monstres donnent des bonus (toujours juste certains), ces bonus ou « power up » sont « activables » avec les chiffres du clavier. Il y en a 40 différents, donc, ce sont une multitude d’effets différents.

Dans DragoDino, il y a des salles cachées… j’en ai trouvé plusieurs et à chaque fois, pendant un temps ultra court, il faut courir dans tous les sens pour récupérer des cristaux.

Une autre chose… le magasin. Ben oui, accumuler de l’or, accumuler des cristaux et ne pas pouvoir les dépenser, c’est malheureux. Il y a donc des magasins que vous trouverez de temps en temps où vous pourrez faire des emplettes. Vous trouverez des bonus, des bonus et encore des bonus… je me demande si on va pouvoir aussi trouver des éléments de personnalisation pour les dragodinos.

Enfin… le côté multijoueur est une excellente idée. Le jeu se joue en écran partagé en mode local… Lola d’un côté, Bob de l’autre et qui va récupérer le premier l’oeuf !

Ma conclusion

J’aime beaucoup DragoDino. Je trouve que c’est un excellent jeu indépendant qui devrait plaire à tous les joueurs, jeunes et moins jeunes. Le graphisme est superbe, la programmation est correcte et l’esprit est excellent.

Maintenant, ce qu’il y a à améliorer. Nous sommes sur Steam et il faut profiter de ce qu’offre Steam. Ce n’est pas encore présent, mais il faut travailler dessus et rajouter sans tarder des succès (achievements pour les anglophones) et les cartes (un plus pas désagréables pour tous). De même, sur Mac, que j’utilise, les bonus ne sont pas utilisables… les touches des chiffres ne sont pas les mêmes sur Windows et Mac !

Si vous aimez les jeux de plateformes, si vous adorez les dragons, si vous ne savez pas résister à une belle réalisation, si vous encouragez les productions françaises alors, pourquoi hésiter ? Foncez vers la première boutique Steam que vous croisez, cliquez sur le bouton vert « ajouter au panier » et achetez de suite cet excellent jeu, DragoDino ! Je vous assure, vous ne le regretterez pas.

DragoDino est disponible depuis le 20 juin 2017 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]