A Game of Changes est un jeu de réflexion développé et publié par le studio portugais Bit Outside The Box.

C’est un petit jeu (sans rien de péjoratif dans l’utilisation du terme « petit ») au design (graphisme comme musique) et à l’ambiance très relaxante, MAIS, c’est aussi un jeu plein de difficultés dans la réalisation des niveaux.

Avant tout, vous avez intérêt à aimer la culture chinoise car tout dans A Game of Changes tourne autour de la Chine, y compris la musique, votre personnage et même la symbolique.

Introduction à A Game of Changes

Avant tout, je tiens à préciser que je suis comme une tonne de Français, ma culture autour de la Chine (et le monde Est-Asiatique) est très limitée. Il y a des références au monde chinois dans A Game of Changes pour lequel je suis complètement passé à travers, ou que j’ai tout simplement compris de travers. Bref, je vais zapper toute cette partie là et m’intéresser juste au jeu et son côté intéressant ou non.

Le personnage que vous jouez s’appelle Confucius. Oui, lui, je le connais de nom, c’est si je ne me trompe pas, un grand philosophe chinois. Confucius se retrouve perché sur un îlot situé dans le vide. Son objectif est d’atteindre la petite cabane après en avoir ouvert la porte en activant certains symboles. Cette cabane lui donnera accès au niveau suivant et devinez quoi… il y a comme ça 64 niveaux.

Ça peut paraître simple en soit, mais non. L’îlot est divisé en une multitude d’hexagonaux de différentes hauteurs. Pour atteindre la cabane, il est nécessaire de faire monter ou descendre certains de ces hexagonaux. Vous verrez des symboles (comme l’eau, le feu, etc) sur le sol. Chaque symbole existe au moins deux fois, certains plus.

Quand Confucius va sur un des symboles, l’hexagonal où il se trouve monte ou descend et c’est la même chose pour son alter ego.

En gros, vous devez remodeler le sol de l’îlot pour que le chemin vers la cabane soit accessible.

Quelques points autour du jeu

Tout ça, ce n’est que le début du jeu. En progressant dans les niveaux, vous allez découvrir d’autres éléments qui vont compliquer votre trajet vers la cabane. Par exemple, il y a des hexagonaux sur lequel vous ne pouvez passer qu’une fois. Il y a aussi des symboles qui sont sur de la pierre, avec eux, l’hexagonal ne bouge pas mais en allant dessus, l’alter ego monte ou descend.

Confucius est connu comme un philosophe très âgé toujours appuyé sur une canne. Mais avant d’être âgé, il a été jeune et faisait du sport. Tout ça pour dire que votre personnage, Confucius, peut grimper sur d’autres hexagonaux qui sont en hauteur en sautant. Attention, il ne saute pas bien haut, tout de même et il n’a pas de double saut. Ça, c’était pour monter, pour descendre, il peut aussi sauter mais faites attention, si vous sautez de trop haut, Confucius meurt, tout simplement, écrasé sur le sol … et il faut recommencer.

Ma conclusion

A Game of Changes est sans conteste un très bon petit jeu indépendant que je vous conseille. Tout est bon dedans, il n’y a rien à jeter et même le prix qui est agréable puisqu’il est à moins de 5 euros.

Si vous aimez les jeux de réflexion, si vous êtes fasciné par la Chine millénaire, si vous avez un faible pour les jeux de plateformes, si 64 niveaux ne vous font pas peur, enfin, si vous avez 5 euros à dépenser, alors, ne perdez pas votre temps et allez dans la boutique de Steam pour acheter de suite ce jeu, A Game of Changes, vous ne le regretterez pas !

A Game of Changes est disponible depuis le 2 juin 2016 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 1    Moyenne : 5/5]