Displaced est un jeu de survie développé par le studio russe Gamexy et publié par Alawar Entertainment.

Le principe du jeu est excellent, vous êtes l’âme d’un groupe de survivants et vous devez les aider à fuir un pays en pleine guerre civile. Vous prenez les décisions face aux autres groupes, vous décidez quand il faut se reposer ou manger, vous pourrez presque vous prendre pour le chef du groupe… sauf qu’il n’y en a pas (de chef !) !

Introduction à Displaced

Nous sommes au XXIème siècle. Qui aurait cru que le Président des Etats-Unis serait élu une seconde fois, personne. Sa réélection a satisfait la majorité de la population américaine exceptée la minorité démocrate épaulée par les milices anarchistes. La Californie a déclaré son indépendance, les grandes métropoles boboïsées ou getthoïsées sont entrées en révolution et, pour la seconde fois, les Etats-Unis d’Amérique connaissent la Guerre Civile.

Comme toujours, quand c’est la guerre et encore plus une guerre civile, c’est la population civile qui paye.

Vous formez un groupe de cinq survivants (la première fois où vous jouez, vous avez le choix entre six personnages, vous en obtiendrez plus en atteignant des objectifs pendant vos parties) avec chacun ayant des qualités, des défauts et bien sûr des compétences.

Votre objectif est simple, il faut quitter les Etats-Unis… soit pour le Canada, soit pour le Mexique, cela importe peu. Vous avez trois alternatives : l’avion, le train ou le bus.

Ayant testé juste l’avion, il vous faudra du carburant et plus précisément une jerrican par personne (soit un total de cinq).

Quelques points autour du jeu

Vous jouez un groupe avec cinq personnages différents ayant pour chacun une histoire qui lui est propre, et, incroyablement, ces cinq survivants ne connaissent que leur village. Ils ne sont jamais allé plus loin qu’à 2 ou 3 kilomètres de chez eux. Voilà la raison du brouillard de guerre qui recouvre le pays… pour le lever sur une petite portion de terrain, il faut envoyer votre groupe en exploration !

L’important avant de vous enfuir est de survivre, il faut donc de l’alimentation et de la médecine (médicaments ou bandages).

Vous rencontrerez d’autres groupes de survivants que vous pourrez soit saluer ou soit attaquer. Parfois, c’est vous qui serez attaqué par des maraudeurs. Attention, tout le monde n’est pas tout blanc, tout le monde n’est pas tout noir. Certains vous sembleront être des méchants et ils vous aideront.

Votre espace d’inventaire est très réduit. Vous avez cinq personnages mais de l’espace comme si ils étaient que deux ! Donc, quand vous rencontrez un marchand, vendez ce qui est inutile et achetez ce qui vous manque.

Une dernière chose, de temps en temps, vous aurez des personnages qui vous demandent un service comme les accompagner un peu plus loin. Acceptez, il y aura toujours une récompense pratique à la clé !

Ma conclusion

En vous disant que c’est un bon jeu indépendant, je ne vais pas me tromper. Displaced est bien fait et c’est un vrai plaisir d’y jouer.

Pourtant, il y a trois choses qui me déçoivent. 1/ Le brouillard de guerre que je trouve illogique, 2/ le fait que le jeu ne soit pas sur Linux et Mac alors que c’est fait avec Unity et 3/ la grande, la très très grande répétition des mêmes textes… ça fait amateur !

Si vous aimez les jeux de survie, si vous voulez aider des survivants à avoir un avenir meilleur, si vous appréciez ce style de jeu, enfin, si vous adorez quand un bon nouveau jeu est à un prix très correct (moins de 6 euros), alors, n’attendez pas et faites vous plaisir en vous offrant ce jeu, Displaced, en l’achetant maintenant sur Steam.

Displaced est disponible depuis le 26 juillet 2017 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]