The Low Road est un jeu d’aventure de type point & click développé et publié par le studio canadien XGen Studios.

En plus de l’aventure que vous allez vivre dans The Low Road, vous allez avoir des conversations avec des choix à prendre (et selon les choix que vous allez faire, ça va déboucher sur telle ou telle situation) et bien évidemment des mini-jeux à résoudre.

Attention, il n’y a pas d’aide ni d’indices pour les mini-jeux (d’ailleurs, c’est la même chose pour le jeu en lui-même), si vous ne trouvez pas la solution, et bien, vous ne pourrez plus avancer dans l’histoire.

Introduction à The Low Road

L’histoire se déroule dans les années 1970, vous savez l’époque de Claude François, de la Citroën DS et des Trente Glorieuses.

Je recommence. L’histoire se déroule dans les années 1970 aux Etats-Unis (à moins que ce soit le Canada puisque le studio derrière le jeu est canadien).

Vous jouez Noomi Kovacs, une jeune femme qui vient juste de sortir de l’école d’espionnage américaine. Bercée par les romans de Ian Fleming (James Bond) et évidemment ceux de Frédéric Dard (San-Antonio), Noomi Kovacs ne rêve que d’aller sur le terrain, dans tous les pays du monde pour enquêter, espionner et bien sûr, rendre service à son pays (à moins qu’intérieurement ce soit un moyen de voyager à l’oeil à travers toute la planète).

Malheureusement pour Noomi, comme tous les débutants et débutantes, elle doit d’abord fait ses preuves dans un bureau et laisser passer ses aînés qui attendent, attendent eux aussi de voyager et mener des enquêtes.

Noomi Kovacs se retrouve assignée dans un bureau où elle est l’assistante de Barney Turner (que tout le monde appelle Turn), un ancien agent de terrain qui s’est retrouvé placardisé dans un bureau. A peine arrivée, Turn demande d’appeler une femme et de se faire passer pour son ancienne meilleure amie et ainsi lui soutirer des renseignements.

Le jeu commence.

Quelques points autour du jeu

L’obsession de Noomi Kovacs est d’aller sur le terrain et donc la première partie du jeu va tourner autour de ce sujet et pour cela, tous les moyens sont bons. Rassurez-vous, ce n’est pas tout. Une fois que Noomi aura eu l’autorisation d’aller à l’extérieur des bureaux, il y aura une enquête à mener… donc, aussi jeu d’investigation.

Ma grosse déception, c’est la traduction française. Il y a énormément de fautes et le pire, c’est quand il faut trouver un haïku parmi les phrases que propose l’interlocuteur. La mauvaise traduction fait que l’équilibre est inexistant. Pour rappel, un haiku est composé de 3 courtes phrases faisant 5, 7 et 5 syllabes. Une autre fois, dans la conversation que vous pouvez avoir avec un autre personnage, il manque la question qu’il vous pose (vous pouvez l’entendre en anglais, mais rien ne s’inscrit à l’écran). Vous devez donc la deviner ou piocher une réponse au hasard !

Ma conclusion

Sincèrement, ce jeu indépendant est excellent. C’est un plaisir de jouer à The Low Road. Le graphisme est bien fait, la musique est superbe et la programmation est soignée. Le seul point faible, c’est la mauvaise traduction française.

Après, ce que j’aimerais, c’est 1/ un portage sur Linux (il faut savoir être militant et supporter l’OS des indépendants) et 2/ que le studio envisage d’autres aventures avec Noomi et / ou Turn.

Si vous êtes un fan des années 1970, si vous aimez les jeux d’aventure et encore plus les jeux d’aventure de type point & click, si vous avez toujours voulu être une espionne, si vous ne savez pas résister à un bon jeu, alors, celui là est pour vous. Je vous conseille, sans plus tarder, d’acheter ce jeu, The Low Road, dans la boutique de Steam. Ce n’est pas possible de le regretter, parole de scout !

The Low Road est disponible depuis le 26 juillet 2017 sur Steam (Microsoft Windows et Mac).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]