Rain World est un jeu de plateformes développé par le studio Videocult et publié par Adult Swim Games.

J’en ai discuté autour de moi, j’ai lu ce qui est écrit sur Rain World et je dois dire que nous sommes tous d’accord pour dire que ce jeu est une petite merveille mais qu’il faut s’accrocher car le niveau de difficulté est élevé.

Ensuite le graphisme pixelisé et palot est un clin d’oeil aux jeux 16-bits. Je comprends que des personnes regardent avec nostalgie la période Amiga, mais est-ce une raison suffisante pour s’y replonger ? Je regarde avec nostalgie l’époque de mon arrière grand père où les gens se promenaient à charrette, cheval ou baudet … mais je vous assure, jamais il me viendrait à l’esprit de partir en vacances à charrette sur l’autoroute !!!

Mais bon, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. Parlons de Rain World !

Introduction à Rain World

Nous sommes dans un futur lointain sur la planète Terre. L’Humanité a fait preuve, une fois de plus, de sa bêtise en s’entre-massacrant. Rassurez-vous, il n’y a pas eu une immense bataille avec 3 milliards de soldats d’un côté et autant de l’autre, c’est juste une poignée d’abrutis dans différents pays qui ont appuyé sur le bouton rouge déclenchant une guerre atomique.

La bonne nouvelle, c’est que l’Humanité ne ferra plus jamais de conneries, elle a disparu.

Une autre nouvelle, ni bonne, ni mauvaise, suite aux radiations, de nouvelles espèces animales ont fait leur apparition. Ainsi la vie sauvage a repris ses droits sur Terre.

Une famille de chats mutants (Ils sont tout blanc, avec de grandes oreilles, une grosse queue et de grands yeux noirs que ne renierait pas le Chat Potté) décide de déménager. Il pleut énormément et leur refuge va être inondé. Papa et Maman Chat-Mutant sont accompagnés de leurs enfants pour rejoindre un endroit plus sûr, en hauteur. Soudain, un des enfants glisse et chute dans l’eau, le courant l’emporte vite fait au loin et le voilà, désormais, seul.

Le jeu commence.

Quelques points autour du jeu

Cet enfant Chat-Mutant n’est pas très futé en soit, il est bien sûr attachant, mais il n’a pas inventé le fil à couper le beurre ! Heureusement pour lui, c’est vous qui le jouez et d’un seul coup, il a enfin des chances de survie… bon surtout si vous vous démerdez bien au niveau des jeux de plateformes.

Son objectif est double. 1/ Il doit survivre en se nourrissant mais surtout en évitant les prédateurs, et il y en a beaucoup. Et 2/, vous devez l’aider à retrouver sa famille en explorant la zone.

C’est un petit malin, il sait se déplacer, sauter (mais pas double sauter), ramasser des objets et de la nourriture, manger ou jeter si c’est une pierre. Des gestes basiques mais qui sont bien suffisants. Par la suite, vous apprendrez à manier un baton, ça sera un outil utile pour repousser quelques prédateurs.

Ma conclusion

Rain World est sans aucun doute un excellent jeu que je peux conseiller. Le gros défaut, ça reste pour moi la difficulté ainsi que le choix graphique. Si vous êtes bon dans la manipulation de votre manette (Steam, bien évidemment) ou de votre clavier, ne vous privez pas !

Si vous aimez les jeux de plateformes, si vous êtes attiré par les jeux post-apocalyptiques, si vous ne savez pas résister à un chat blanc mignon comme tout, si vous n’êtes pas allergique à la pluie continuelle, alors, faites-vous plaisir. Sincèrement, si vous aimez ce genre, n’attendez pas et achetez Rain World dans la boutique de Steam, c’est un bon jeu ayant sa place dans votre ludothèque.

Rain World est sorti le 28 mars 2017 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]