Planet Coaster est un jeu de simulation développé et publié par le studio anglais Frontier Developments.

Bon, je vais être franc avec vous, je n’ai joué que 5 heures à Planet Coaster pour découvrir le jeu. C’est largement insuffisant et ça ne représente pas les possibilités en terme de jeu. Avec Planet Coaster, il y a de quoi jouer des centaines et des centaines d’heures.

De même, vous connaissez la taille de mes tests de jeux, et bien, avec Planet Coaster et ses possibilités, il y a de quoi écrire un livre (et encore, je suis modeste, je dirais plutôt une collection de livres) et là, je vais aborder rapidement le jeu en trois paragraphes.

Je vais donc écrire sur une sélection de points qui m’ont marquée ainsi que les extensions et plus particulièrement celui sur Halloween (et oui, nous sommes dans moins d’une semaine le jour d’Halloween).

Introduction à Planet Coaster

Il n’y a pas d’histoire dans Planet Coaster. C’est un simulateur de parc d’attraction.

Il y a trois modes de jeu :
– la carrière où vous prenez en main des parcs d’attraction que vous devez développer avec des objectifs de plus en plus difficile.
– le bac à sable où vous commencez à zéro et vous devez tout mettre en place.
– les défis où ce sont des scénarios avec plus de paramètres à gérer.

Dans le mode carrière (mais c’est aussi dans le jeu dans sa globalité), la personnalisation est très poussée. Vous pouvez créer le bâtiment de votre choix. Vous prenez par exemple une buvette et vous construisez toute une architecture autour (des murs à la décoration).

De même, si votre parc fonctionne bien et que vous générez des bénéfices, vous pouvez vous lancer dans la recherche de nouvelles attractions, d’une nouvelle montagne russe,etc.

Régulièrement, vous avez des messages (c’est le retour sur vos visiteurs -clients-) et c’est à vous d’en tenir compte et d’agir. Par exemple, s’ils trouvent le parc dégueulasse, vous devez absolument mettre des poubelles pour remédier au problème.

Quelques points autour du jeu

Ce qui fait la qualité de ce jeu, c’est sa qualité de réalisation (sans aucun doute) mais aussi ses extensions et les créations des utilisateurs disponibles dans le Workshop de Steam.

Sachez qu’il y a, à ce jour, plus de 150.000 créations dans le Workshop. Pour l’extension Spooky Pack, il y a près de 2000 créations et beaucoup sont de vraies réussites.

Planet Coaster possède quatre DLCs. Trois sont de « petites extensions » ajoutant des éléments de personnalisation à vos parcs d’attractions sur les thématiques The Munsters, K2000 et Retour vers le futur.

La quatrième extension, Planet Coaster – Spooky Pack, concerne la thématique d’Halloween et plus particulièrement de l’horreur. Et oui, qu’est ce que c’est un parc d’attraction sans sa maison hantée !

Avec ce DLC, vous allez avoir deux nouvelles attractions mais aussi plein d’éléments de décoration (plus de 200) et de personnalisation (plus de 100) pour donner une ambiance Halloween à vos bâtiments et donc à votre parc. Le jeu vous propose aussi un nouvel animateur, King Ghoster.

Ma conclusion

Après avoir joué à Planet Coaster, je n’ai qu’un seul souhait : être tout de suite à la retraite pour pouvoir jouer à ce jeu 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Franchement, c’est le premier jeu de simulation de parc d’attraction auquel je joue et il m’a direct bluffé.

Je n’ai aucune critique à faire à ce jeu, mais un rêve à exprimer… j’aimerais bien que Planet Coaster soit aussi fonctionnel sur Linux et Mac… please !

Je vous conseille de ne pas attendre et de vous précipiter dans la boutique Steam pour acheter cet excellent, ce fabuleux jeu indépendant. Les perspectives de jeu sont énormes dans Planet Coaster et puis, qui n’aime pas les parcs d’attraction hormis les grincheux !

Planet Coaster est disponible depuis le 17 novembre 2016 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]