Sorcerer King: Rivals est un jeu de stratégie de type 4X développé et publié par le studio Stardock Entertainment.

Pour ceux qui se demandent ce qu’est un jeu de type 4X, c’est un jeu avec les éléments suivants : eXploration, eXpansion, eXploitation et eXtermination. Exploration du monde ou de l’univers où vous vous trouvez, expansion par l’installation de colonies, exploitation avec le développement des villes ou des planètes en votre possession et extermination de tous ceux qui se dressent devant vous et qui ne sont pas vos alliés.

Et Sorcerer King ? Et bien, ce premier jeu a été remplacé par le second, Sorcerer King: Rivals qui contient des nouvelles races, de nouveaux souverains, de nouveaux champions, de nouvelles quêtes, de nouvelles unités, etc et le plus important pour moi, une connexion avec le Workshop de Steam.

Introduction à Sorcerer King: Rivals

La première chose à faire, lorsque vous commencez à jouer, c’est de sélectionner votre personnage parmi les huit qui vous sont proposés. Chacun a son histoire, sa compétence, ses livres de sorts et ses propres unités de base.

Ensuite, vous choisissez votre carte parmi la multitude de différentes tailles qui vous sont offertes et enfin les factions neutres avec leur niveau d’intelligence (ou si vous préférez, le niveau de difficulté).

Avant de pleinement commencer la partie, vous aurez droit à différentes questions qui permettent de mieux vous cerner et aussi personnaliser le début du jeu.

Vous commencez avec un chateau et un commandant dirigeant votre petite armée.

Le chateau peut construire des bâtiments et des unités. Choisissez ce dont vous avez besoin tout en sachant qu’un explorateur n’est pas à négliger pour découvrir la carte et ramasser des coffres. En augmentant de population, votre chateau va accroitre son influence, il faudra choisir la direction de votre expansion.

La petite armée va grossir peu à peu en recrutant des personnes dans des bâtiments. En effet, quand vous rentrez dans une auberge ou une bibliothèque ou … vous avez différentes actions à avoir et selon l’action, ça peut vous être bénéfique ou non.

Votre armée rencontrera souvent des brigands et des personnages errants qu’il faudra affronter. La victoire vous donne la plupart du temps des matériaux pour la fabrication d’armes ou objets mais aussi des équipements que vous pouvez utiliser pour vos différents personnages.

Quelques points autour du jeu

Les combats peuvent être résolus automatiquement ou bien sous forme tactique. Déplacement et attaque de chaque unité contre les ennemis… puis à leur tour.

Et l’objectif du jeu ?? Le méchant Roi Sorcier règne sans partage sur la région d’une main de fer. Vous estimez qu’il est temps qu’il passe la main et pour cela, il va falloir l’éliminer. Sachez que le Roi Sorcier peut vous aider au début du jeu… à vous de voir si vous acceptez.

C’est un monde de magie et celle-ci est représentée par les cristaux géants. Protégez à tout prix celui à côté de votre chateau et essayez de prendre le contrôle des autres, je me répète, mais ces cristaux sont la source de votre magie.

Avoir un château, ce n’est pas tout. Il faut aussi exploiter les mines, les carrières, … pour avoir des ressources.

Le WorkShop de Steam permet de sauvegarder des cartes et des quêtes qui sont ensuite partagées avec les autres joueurs. Aujourd’hui, il faut l’admettre, il n’y en a pas énormément (moins d’une dizaine au total).

Ma conclusion

Sincèrement, Sorcerer King: Rivals est un excellent jeu indépendant que je conseille à tous les amateurs de stratégie et de médiéval fantastique. Tout est bien fait dans ce jeu, mais c’est normal, c’est un jeu fait et produit par Stardock et tout le monde sait que leurs jeux sont soignés.

Je vous conseille donc d’acheter sans plus tarder ce jeu dans la boutique de Steam. Sorcerer King: Rivals promet de longues heures de plaisir car, après tout, si vous faites la peau au Roi Sorcier, c’est bien pour le remplacer et pas établir une démocratie à la noix !

Sorcerer King: Rivals est disponible depuis le 22 septembre 2016 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]