Black Day est un jeu d’infiltration développé et publié par le studio français Helios Production.

Avant tout, je tiens à préciser que j’ai testé ce jeu alors qu’il était (et il l’est toujours en ce moment) en accès anticipé. Le early access (en anglais) est le moyen pour un studio de récolter des commentaires sur son jeu provenant des joueurs, c’est très pratique pour son évolution.

Maintenant, concernant Black Day, je dois vous expliquer que c’est le genre de jeu auquel je dois jouer une fois tous les 10 ans. Beaucoup de joueurs font des références à tel ou tel jeu (que je connais juste de nom) pour leurs commentaires et bien, je suis désolé, pour moi, c’est uniquement mon ressenti qui va guider mes impressions sur ce jeu.

Introduction à Black Day

Avant tout, sachez que pour l’instant Black Day se joue tout seul. La version multijoueur ne fait pas partie de la liste des choses à faire, mais je suis persuadé que si le jeu se transforme en jeu de l’année 2018, pourquoi pas !

Vous jouez un mercenaire particulièrement efficace qui travaille pour les gouvernements de tous les pays. Vous êtes spécialisé dans la récupération vivante d’otages, la récupération intacte de données souvent sur ordinateurs, la destruction d’armes menaçantes pour la région ou les pays voisins, l’élimination d’ennemis ciblés, etc. Bref, vos compétences expliquent le fait que tous Les Expandables ont du prendre leur retraite.

En ce moment, le jeu compte 4 cartes. Si vous jouez pour la première fois, uniquement la première carte est disponible. Les autres dépendent de votre nombre de points d’expérience (ou si vous préférez, de votre grade). Chaque carte peut être jouée une multitude de fois, même si la carte reste la même, les missions, elles, sont données aléatoirement.

Une autre chose sur la carte, vous avez le choix entre quatre points de largage différents et les mêmes quatre points différents pour être récupéré.

Quelques points autour du jeu

Non, ce n’est pas un jeu de tir… le quadrillage par les sentinelles de la zone où vous évoluez est assez poussé, alors, soit vous achetez un silencieux pour votre arme, soit vous passez au couteau, mais ne croyez pas qu’avec votre fusil et votre chance, ça va être suffisant.

Je suis un enfant de la télé et je me rappelle tous ces excellents films où le héros apparaît soudainement au milieu d’une vingtaine d’ennemis armés jusqu’aux dents. Avec son seul pistolet à 9 coups, il a le temps de tuer les vingt ennemis et de recharger son arme plusieurs fois et ceci sans qu’ils aient le temps de réagir… malheureusement, ce n’est que la télé car dans Black Day, vous en tuez trois de loin pendant que le quatrième prend le temps de vous pointer et de faire un carton avec votre tête.

La bonne nouvelle avec les cartes, c’est que vous êtes libre d’aller où vous voulez et de faire les missions comme vous le sentez. Au fait, si vous passez sans vous en rendre compte dans le champ visuel d’un ennemi, vous verrez une petite alerte. Selon le degré de l’alerte, l’ennemi oublie ce qu’il vient de se passer, il vient voir pour contrôler ou il se met à tirer.

Ma conclusion

Ce que j’aime dans Black Day, c’est la qualité de la réalisation. La carte, le personnage, les décors, tout est bien fait. C’est vraiment du travail de pro.

Ensuite, il y a différentes choses que j’aimerai voir dans le jeu… choisir le sexe de son personnage, le personnaliser physiquement parlant mais aussi au niveau de son uniforme, lui donner un budget d’armement et d’équipement dès le début et voilà. Pour la musique, pourquoi ne pas faire des cassettes ou des cds que le personnage peut récupérer ici ou là !

Bref si vous êtes un amateur de jeux de combat et d’infiltration au XXIème, c’est votre style de jeu et je vous conseille, sans plus tarder, de faire l’acquisition de Black Day dans la boutique de Steam. Vous allez y prendre du plaisir et comme le jeu n’est pas complètement terminé, vous pourrez transmettre au studio ce que vous désirez retrouver dans ce jeu.

Black Day est disponible en accès anticipé depuis le 18 septembre 2017 sur Steam (Microsoft Windows). La version finale est attendue courant 2018.

[Total : 3    Moyenne : 5/5]