Warbanners est un jeu de tactique développé et publié par le studio russe Crasleen Games.

Il faut le reconnaître, ce jeu est une suite de batailles entrecoupées d’une histoire d’influence médiéval fantastique. Les batailles se déroulent sur une carte avec plein d’hexagonales. D’un côté, il y a vous (le héros et sa troupe de mercenaires) et de l’autre côté, les méchants avec, parfois, des unités neutres contrôlées par l’ordinateur qui vous soutiennent.

Warbanners ont un style tout à fait retro, graphiquement parlant. Certains évoquent même un héritier direct des jeux SSI.

Introduction à Warbanners

Avant tout, sachez que le jeu propose quatre niveaux de difficulté : facile, normal, difficile et suicidaire.

L’histoire débute dans une auberge. L’aubergiste engueule sa servante, Shella, alors qu’il sort pour servir ses clients attablés à l’extérieur. Il n’a pas le temps de terminer sa gueulante qu’il s’écroule sur le sol avec une flèche lui ayant transpercée sa gorge. Shella se met à hurler. Un groupe de sept personnes attablées à l’intérieur de l’auberge se lève et se précipite à l’extérieur.

Il y a un chevalier, leur chef, quatre fantassins et deux archers. Ce chef est appelé par ses hommes Seigneur Roderick et c’est vous qui le jouez… bon, avec ses hommes aussi en période de combat.

C’est du tour par tour. Vous jouez vos unités (déplacement et / ou action) et ensuite, c’est au tour de l’ennemi. Votre chef, enfin vous apportez un bonus à vos soldats à proximité.

C’est de la tactique et chacun gère les choses à sa manière, mais il y a des principes de base. Les archers attaquant à distance peuvent se permettre de rester en retrait. Chaque ennemi est un danger potentiel, il est donc conseillé de s’attaquer à chacun d’entre eux l’un après l’autre… histoire de réduire petit à petit le danger.

Quelques points autour du jeu

Roderick vient juste de former sa compagnie de mercenaires. Sa première mission, si nous ne comptons pas l’attaque de l’auberge, va être d’aller aider un village attaqué par des zombies. C’est le début d’une longue histoire qui va être entrecoupée de nombreuses batailles.

A la fin de chaque bataille, chacun de vos mercenaires (vous y compris) reçoit de l’expérience. Cette expérience dépend des coups que vous avez porté et du nombre d’ennemis que vous avez tué. Quand vous montez de niveau, le jeu vous propose de monter une caractéristique sur les trois prises au hasard parmi plusieurs.

L’équipement peut être redistribué et l’or peut servir à acquérir des assistants (chaque assistant a une compétence précise qui peut vous être utile comme, par exemple, invoquer un raptor au début du combat qui s’aligne à vos côté contre les ennemis), des potions magiques ou de nouveaux mercenaires pour compléter votre équipe (en effet, en montant de niveau, vous allez pouvoir gérer de plus en plus d’unités).

Ma conclusion

Franchement, j’apprécie beaucoup ce jeu indépendant. Il faut dire que je suis un grand amateur de jeux de tactique dans une ambiance médiéval fantastique. Par contre, même en jouant au niveau facile, la difficulté est vite au rendez-vous et il faut être bon et même très bon.

Ne perdez pas votre temps, allez dans la boutique de Steam pour acquérir Warbanners, vous allez bien vous amuser avec ce jeu et qui sait, devenir un guerrier légendaire !!

Warbanners est disponible depuis le 18 octobre 2017 sur Steam (Microsoft Windows et Linux).

[Total : 2    Moyenne : 5/5]