Gold Rush: The Game est un jeu de simulation développé et publié par le studio polonais Code Horizon.

Ce jeu est vraiment une très agréable surprise. J’ai joué à différents jeux sur la thématique de la ruée vers l’or et c’est le premier se déroulant à notre époque et offrant un monde ouvert dans un 3D très réaliste.

Quand vous recherchez de l’or, le principe est simple. Vous prenez de la terre que vous mélangez avec de l’eau pour supprimer ainsi la terre et ne garder que les éléments plus lourds, cailloux et or. Ensuite, vous séparez le bon grain de l’ivraie et il vous reste… l’or.

Introduction à Gold Rush: The Game

Dans le jeu, vous venez d’arriver dans un village d’Alaska. A priori, ce village a été majoritairement abandonné, il n’y a pas un chat. Même les commerces fonctionnent en autogestion, vous prenez ce dont vous avez besoin, vous payez et voilà.

Donc, vous venez d’arriver dans un village où de l’or a été trouvé il y a de ça… longtemps et la première des choses que vous faites est d’acquérir (enfin, de louer) auprès de la banque une concession pour rechercher, peut être, la fortune.

A partir de ce moment, deux choix s’offrent à vous.
– Vous pouvez démarrer avec votre petit pécule et acheter le matériel de base pour exploiter votre concession.
– Vous pouvez faire un emprunt auprès de la banque pour passer tout de suite à la catégorie supérieure en terme de matériel.

Avec la première option, vous prenez votre temps et vous verrez l’évolution par vous même, avec la seconde option, vous allez plus vite mais d’un autre côté, vous avez déjà un crédit sur le dos qu’il faudra rembourser donc atteindre rapidement un minimum de rentabilité.

Quelques points autour du jeu

Ô rage, ô désespoir, je ne connais rien au métier de chercheur d’or, je suis perdu dans Gold Rush: The Game. Et bien, je vous rassure, ça a été la même chose pour moi. Le pire, ça a été le démarrage de la jeep, j’ai cherché pendant longtemps et je n’ai pas trouvé ni compris ce qu’il fallait faire, pourtant, tous les jours, je fais des kilomètres en voiture mais là, pas possible de la démarrer… jusque je trouve le truc !

Gold Rush: The Game, par défaut, vous laisse carte blanche dans le jeu pour faire ce que vous voulez. Mais, si vous avez besoin d’aide, il y a ce qu’il faut. Dans le journal, par exemple, vous trouvez les actions à effectuer pour progresser dans le jeu, sur la chaine video, vous avez des explications pour tout, ou quasiment tout.

Bref, vous êtes libre de faire ce que vous voulez, mais si vous avez besoin d’être accompagné, les éléments sont là.

L’objectif global est simple, vous trouvez quelques pépites d’or qui vous permettent d’acheter plus de matériels, puis, plus de concessions et enfin, de grosses machines et à partir de ce moment là, vous n’avez plus quelques pépites par jour, mais beaucoup par heure !

Pour revenir au début du jeu, quand vous louez votre première concession, il vous est livré aussi une caravane pour dormir et une tente avec du matériel de base pour tout bon chercheur d’or… et oui, il faut dormir pendant la nuit !

Ma conclusion

Globalement Gold Rush: The Game est excellent avec des perspectives de jeu énormes. Je n’ai qu’un seul reproche à faire à ce bon jeu indépendant, c’est le fait que l’histoire se déroule dans un village fantôme. Ce que je veux dire, ce que nous voyons à aucun moment la trace d’un autre habitant !

Si vous avez un faible pour les jeux de simulation, si vous aussi vous voulez chercher et trouver de l’or, si vous adorez avoir carte blanche dans un jeu, et bien, c’est celui qu’il vous faut.

Faites-vous plaisir et achetez directement Gold Rush: The Game dans la boutique de Steam, vous ne regretterez pas d’avoir ce jeu dans votre bibliothèque surtout que le studio continue à travailler dessus en proposant régulièrement de nouvelles choses.

Gold Rush: The Game est disponible depuis le 13 octobre 2017 sur Steam (Microsoft Windows). Les versions pour consoles (PlayStation 4 et Xbox One) sont attendues pour 2018.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]