Windward est un jeu de combats navals de type bac à sable développé et édité par Tasharen Entertainment Inc.

La création des maps dans Windward est procédurale, vous n’aurez donc jamais la même. Et faire le tour d’une seule map demande de très longues heures et en conquérir une en entier est trèèèèès long mais pas ennuyant pour autant.

Introduction

Vous commencerez petit, avec une coque de noix légèrement armée et à bosser pour les autres.

Vous devrez effectivement remplir différentes missions pour des villes afin de remplir vos poches d’or. Transporter et livrer des cargaisons, des voyageurs, construire des phares, des tours de garde, puis plus tard, des villes, combattre de vilains pirates ou les capturer pour les obliger à rejoindre vos rangs, …

Le jeu

C’est pas le tout d’avoir un beau bateau personnalisable et un équipage mais va falloir bosser un peu quand même !

Les missions sont très nombreuses et servent à vous enrichir et à faire grossir les villes pour lesquelles vous travaillez, ce qui permettra de diversifier les missions qu’elles vous donneront et de pouvoir créer d’autres villes où bon vous semble pour multiplier les missions et vous enrichir encore plus vite.

Car oui, dans Windward aussi, l’or est le nerf de la guerre. Il vous servira à acheter un capitaine plus compétent ou un meilleur équipage pour votre navire, ou bien encore à améliorer l’armement (canons, boulets, …) ou les voiles de ce dernier.

Mais remplir des objectifs servira aussi à gagner de l’xp, car votre capitaine peut apprendre et parfaire une multitude de compétences et votre vaisseau pourra être grandement amélioré grâce à cette expérience durement acquise.

Il y a toujours quelque chose à faire dans Windward, on ne s’ennuie pas. On commerce, on transporte, on part à l’aventure, on construit, on combat, on conquiert sur toutes les mers de la map, du nord au sud et d’est en ouest. On se la coule douce aussi, on rêvasse en admirant le paysage et en écoutant le clapotis de l’eau sur la coque de notre bateau.

Windward est beau, envoûtant, prenant et les musiques sont vraiment sympas.

Il faut savoir cependant que vous ne descendrez jamais à terre. Il n’y a que du déplacement naval en vue du dessus. Lorsque par exemple vous aurez à prendre une ville ennemie, après avoir détruit ses tours de garde s’il y en a, vous ferez halte dans son port et attendrez que la jauge soit arrivée à 100% pour que la ville soit vôtre, vous ne combattrez pas à l’épée.

Conclusion

J’apprécie beaucoup ce petit jeu. J’y reviens toujours avec plaisir.

Windward est vraiment plaisant et l’aspect bac à sable permet d’éviter une certaine redondance puisqu’on choisit ce que l’on veut faire. Conquérir une nouvelle parcelle de terrain, commercer, construire, combattre ou soudoyer des pirates, …

Il peut se jouer de temps en temps par petites sessions ou pendant des heures, seul ou à plusieurs.

31 succès Steam pourront être débloqués et les chasseurs de succès en auront pour un bon moment je pense, puisqu’après 40 heures de jeu, je n’ai réussi à en débloquer que18 ! Pas évident donc ou alors je ne suis qu’un misérable marin d’eau douce…

A noter : Sur Steam, il est indiqué que le français n’est pas pris en charge mais c’est une erreur car l’interface du jeu et les sous-titres sont bien en français !

Windward est disponible sur Steam depuis le 12 mai 2015 pour Windows et Mac, et ne demande pas une config dernier cri pour tourner.

Alors qu’attendez-vous mille millions de mille sabords ! ? A l’abordage !!!

Windward est développé et publié par le studio canadien Tasharen Entertainment et est disponible sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux) depuis le 12 mai 2015.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]