Deep Sky Derelicts est un jeu de rôle développé par le studio finlandais Snowhound Games et publié par 1C Company.

Ce jeu est vraiment une très agréable surprise, ne serait-ce déjà que par son esthétique, mais je vous rassure, il n’y a pas que ça qui est bien. Il y a les règles, les possibilités, les combats, l’histoire, les implications, bref, vous avez compris, tout le jeu est bien.

Quand j’ai joué à Deep Sky Derelicts, il était en accès anticipé et j’ai beau chercher, je n’ai rien trouvé qui montre que ce jeu n’est pas complètement achevé, ou peut être que je n’y ai pas assez joué.

Mais assez de blah-blah, voici l’histoire de ce jeu, celle que vous allez vivre.

Introduction à Deep Sky Derelicts

C’est un jeu de science-fiction se déroulant dans un futur lointain. Les auteurs parlent d’un futur alternatif, mais bon, comme c’est du futur, rien n’indique que ce n’est pas vraiment le notre !

Dans ce futur, l’humanité s’est répandue à travers l’univers. Il n’y a pas un gros conflit opposant les hommes face à une race extra-terrestre aussi expansionniste que nous (ou alors, c’est du passé) mais des mini-conflits géolocalisées à une région, à une planète ou à un système solaire. Attention, tous les extra-terrestres ne sont pas des ennemis, mais ça reste des extra-terrestres !

Vous jouez une équipe de charognards (vous êtes trois pour commencer). Votre vie, votre métier est de piller des épaves de vaisseaux, de stations spatiales ou de planètes. Soit vous êtes commandités (allez me chercher tel objet à tel endroit) (dans l’histoire de Deep Sky Derelicts, un aristocrate vous donne une mission… celle de retrouver le vaisseau mère), soit vous le faites par vous même avec l’objectif de ramener un max de choses pour vous améliorer ou revendre.

Votre équipe a en arrivant sur une zone un nombre de points d’actions limités. Ces points servent à vous déplacer et à scanner l’environnement. Si vous tombez à zero point loin de tout, c’est la mort car personne ne s’inquiète de vous et personne ne viendra vous chercher.

Sur la zone, il y a beaucoup de pièces vides, d’autres avec des objets à récupérer et d’autres avec des ennemis à affronter.

Enfin les combats !

Quelques points autour du jeu

Les combats sont chacun son tour avec les plus rapides en premier et ce sont des moments importants du jeu. Chacun de vos personnages possède plusieurs cartes avec des actions allant de l’attaque rapide jusqu’à la réparation de son bouclier. Evidemment quand vient le tour d’un de vos personnages, vous devez jouer une de ses cartes pour indiquer comme il ou elle agit (et ce n’est pas qu’attaques et tirs).

Pour les combats (encore), chaque personnage (mais aussi ennemi) possède un bouclier qu’il faut détruire avant de toucher aux points de vie. Si votre ennemi a l’idée de se dissimuler derrière une quelconque barricade, la barricade sert de bouclier. Elle n’est pas là pour décorer !

Les zones que vous visitez sont générées aléatoirement, ça donne donc énormément d’intérêt au jeu qui peut se jouer et se rejouer encore et encore.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est un petit chef d’oeuvre. J’ai lu beaucoup de choses dessus et pas mal de personnes disent que c’est le pendant de Darkest Dungeon qui se situe dans un monde médiéval fantastique alors que Deep Sky Derelicts est dans un monde de science fiction.

Franchement, j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer à ce jeu et je vous le conseille.

N’attendez pas, cliquez pour aller dans la boutique de Steam et achetez Deep Sky Derelicts. C’est un achat que vous ne pouvez pas regretter.

Deep Sky Derelicts est disponible en accès anticipé depuis le 15 novembre 2017 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux) et courant 2018 dans sa version définitive.


[Total : 2    Moyenne : 1/5]